Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 31 - 40 of 58 on C'est bien une action très-bonne de prêter à «. un autre son argent sans intérêt....
" C'est bien une action très-bonne de prêter à «. un autre son argent sans intérêt : mais on sent « que ce ne peut être qu'un conseil de religion, « et non une loi civile. « Pour que le commerce puisse se bien faire, il « faut que l'argent ait... "
De l'esprit des lois - Page 170
by Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1803
Full view - About this book

Revue critique de législation et de jurisprudence, Volume 22

Law - 1863
...commerce. « Pour que le commerce puisse se bien faire, il faut, dit Montesquieu, (liv. XXII, ch. 19), que l'argent ait un prix, mais que ce prix soit peu considérable. » — « L'usure corrompt les véritables sources de l'industrie; par sa pernicieuse facilité de...
Full view - About this book

Oeuvres complètes, Volume 2

Charles-Louis de Secondat de Montesquieu - 1865
...le prix des choses, se loue et ire s'achète pas1. C'est bien une action très-bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt ; mais on sent...que l'argent ait un prix , mais que ce prix soit peu considérai^. S'il est trop haut , le négociant, qui voit qu'il lui en coûteroit plus en intérêts...
Full view - About this book

Nouveau traité d'économie politique

Nicolas Villiaumé - Economics - 1866
...C'est bien une action très-bonne de prêter son argent à un autre sans intérêt, dit Montesquieu ; mais on sent que ce ne peut être qu'un conseil de religion, et non une loi civile (1). » En condamnant le prêt à intérêt, les théologiens scolastiques se contredisaient eux-mêmes;...
Full view - About this book

Revue contemporaine, Volume 64

Arts - 1862
...prix des choses, se loue et ne s'achète pas. » « C'est bien une action très bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt; mais on sent que...être qu'un conseil de religion et non une loi civile. » * LI v. ,\\n, cb. x « Pour que le commerce puisse se bien faire, il faut que l'argent ait un prix,...
Full view - About this book

Histoire de la science politique dans ses rapports avec la morale, Volume 2

Paul Janet - Ciències polítiques - 1872 - 747 pages
...nécessités du commerce de payer le prix de l'argent. « C'est une action très-bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt, mais on sent que...ce ne peut être qu'un conseil de religion, et non pas une loi civile. » En effet, il n'ya rien que de rigoureusement juste dans le prix du crédit....
Full view - About this book

Œuvres complètes de Montesquieu: De l'esprit des lois, livre XXXI. Défense ...

Charles de Secondat baron de Montesquieu - Jurisprudence - 1878
...il fait toutes les choses dont il peut avoir besoin. C'est bien une action très-bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt; mais on sent que...qu'un conseil de religion, et non une loi civile. » Au chapitre suivant, il ne voit rien que de juste dans l'usure maritime. Et résumant ensuite tout...
Full view - About this book

Œuvres complètes de Montesquieu: De l'esprit des lois, livre XXXI. Défense ...

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1878
...fait toutes les choses dont il peut avoir besoin... c'est bien une action très-bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt ; mais on sent...qu'un conseil de religion, et non une loi civile. » S'il ya texte au monde qui soit clair, c'est celui-ci. Cependant l'auteur prétend que, quand il...
Full view - About this book

Histoire de Montesquieu: sa vie et ses oeuvres d'après des documents ...

Louis Vian - Authors, French - 1878 - 411 pages
...louer... C'est bien une action très-bonne de prêter à un autre sou argent sans intérêt; maison sent que ce ne peut être qu'un conseil de religion, et non une loi civile. V (t. III, p. 13). — Quand la religion donne des règles, non pour le bien, mais pour le meilleur;...
Full view - About this book

Histoire de Montesquieu d'après des documents nouveaux et inédits

Louis Vian - 1879 - 411 pages
...louer... C'est bien une action très-bonne de prêter à un autre sou argent sans intérêt; maison sent que ce ne peut être qu'un conseil de religion, et non une loi civile. V (t. III, p. 13). — Quand la religion donne des règles, non pour le bien, mais pour le meilleur;...
Full view - About this book

Cornelli Taciti opera: Oeuvres de Tacite; texte latin, revu et pub ..., Volume 1

Cornelius Tacitus - Rome - 1885
...bien une ac« tion très-bonne, dit Montesquieu, de « prêter à un autre son argent sans intéu rct; mais on sent que ce ne peut être « qu'un conseil de religion, et non une loi « civile. » \ 2. Legis, ! : loi de César. XVII. Hinc inopia rei nummarîœ, commoto simul omnium aère alieno,...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF