Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 21 - 30 of 57 on C'est bien une action très-bonne de prêter à «. un autre son argent sans intérêt....
" C'est bien une action très-bonne de prêter à «. un autre son argent sans intérêt : mais on sent « que ce ne peut être qu'un conseil de religion, « et non une loi civile. « Pour que le commerce puisse se bien faire, il « faut que l'argent ait... "
De l'esprit des lois - Page 170
by Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1803
Full view - About this book

Bulletin publié par la Société agricole et industrielle de l ..., Volumes 5-6

Société agricole et industrielle de l'arrondissement de Saint-Étienne, Jean Antoine de La Tour-Varan - Agriculture - 1827
...terminera sans doute pas sitôt. Nous dirons avec Montesquieu : c'est une très-bonne action de prêter à un autre son argent , sans intérêt ; mais on sent...être qu'un conseil de religion et non une loi civile. L'intérêt est le loyer d'une somme prêtée. Est-il convenable que le taux en soit fixé par la loi...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 3

Charles-Louis de Secondat de Montesquieu - 1834
...choses, se loue « et ne s'achète pas. * Liv. xxn. « C'est bien une action très-bonne de prêter à « un autre son argent sans intérêt : mais on sent...« soit peu considérable. S'il est trop haut, le négo« ciant, qui voit qu'il lui en coûteroit plus en in« térêts qu'il ne pourroit gagner dans...
Full view - About this book

De l'esprit des lois, précédé de l'analyse de cet ouvrage par d'Alembert

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1834
...des choses, se loue « et ne s'achète pas. « C'est bien une action très-bonne de prêter à «. un autre son argent sans intérêt : mais on sent...« soit peu considérable. S'il est trop haut, le négo« ciant, qui voit qu'il lui en coûteroit plus en in« térêts qu'il ne pourroit gagner dans...
Full view - About this book

Manuel du capitaliste: ou tableaux en forme de comptes faits pour le calcul ...

Casimir Bonnet - Interest - 1834 - 412 pages
...action très-louable, ajoute le législateur français , que de prêter son argent sans intérêt, mais ce ne peut être qu'un conseil de religion , et non une loi civile. En effet , les institutions sociales assimilent l'argent à une propriété , qui ne diffère de la...
Full view - About this book

Œuvres

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1834
...choses, se loue « et ne s'achète pas. * Liv. xxn. « Cest bien une action très-bonne de prêter à « un autre son argent sans intérêt : mais on sent « que ce ne peift être qu'un conseil de religion , « et non une loi civile. « Pour que le commerce puisse se...
Full view - About this book

Philosophie de l'économie politique: ou Nouvelle exposition des ..., Volume 1

Joseph Dutens - Economics - 1835 - 400 pages
...IV. DE I/IHTERÊT DE L'ARGENT. « C'est bien , dit Montesquieu , une action » très bonne de prêter son argent sans intérêt; » mais on sent que ce ne peut être qu'un con» seil de religion, et non une loi civile (1). » Ainsi que l'ouvrier qui contribue de son travail...
Full view - About this book

Mélanges d'économie politique et de finances, 2

Léon Faucher - Finance, Public - 1856 - 1223 pages
...prix des choses, se loue et ne s'achète pas. — C'est bien une action très- bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt ; mais on sent...se bien faire, il faut que l'argent ait un prix... Si l'argent n'a point de prix, personne n'en prête, et le négociant n'entreprend rien non plus. Je...
Full view - About this book

Nouveau traité d'économie politique, Volume 1

Nicolas Villiaumé - Economics - 1857 - 406 pages
...bien une action très-bonne de prêter son argent « à un autre sans intérêt, dit Montesquieu ; mais on sent « que ce ne peut être qu'un conseil de religion, et non « une loi civile3, u Le commerce ne peut se faire si l'argent n'a pas un prix ; mais il ne faut pas que ce prix...
Full view - About this book

Moïse ou Les lois fondamentales des sociétés, l'histoire, les ..., Volume 3

C. Tripard, Moses (the lawgiver.) - 1858
...le prix des choses, se loue et ne s'achète pas. » C'est bien une action très bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt; mais on sent que...qu'un conseil de religion, et non une loi civile. » II est à remarquer que Montesquieu circonscrit toujours le débat dans les limites de l'intérêt...
Full view - About this book

Œuvres complètes de Montesquieu

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1859
...est le prix des choses, se loue et ne s'achète pas'. C'est bien une action très-bonne de prêter à un autre son argent sans intérêt; mais on sent que ce ne peut être qu'un conseil de reliPOQ, et non une loi civile. Pour que le commerce puisse se bien faire , il faut que l'argent ait...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF