Page images
PDF
EPUB

@UVRES DIVERSES

DE M. L'ABBÉ

DE RADONVILLIERS.

TOME SECOND.

[ocr errors]

DE M. L'ABBÉ

DE RADONVILLIERS,

Abbé Commendataire de Saint-Loup de Troyes, de

Saint-Orens d’Auch, etc. ; Conseiller d'Etat ;
sous-Précepteur des Princes, et l'un des Qua-
rante de l'Académie Françoise ,

PRÉCÉ DÉ ES
DU DISCOURS

PRONONCÉ

PAR SON EMINENCE MGR. LE CARDINAL MAURY,

Archevêque-Evéque de Montefiascone et de Corneto,
premier Aumônier de S. A. I. le Prince J É M E
NAPOLÉON, le jour de sa réception dans la
Classe de la Langue et de la Littérature françoises de
l'Institut de France.

Publiées par Fr. NOËL, Inspecteur-général des Etudes,

Membre de la Légion d'honneur,

TOM E SE CON D.

.AZ

118/

A PARIS,
A l'Imprimerie de l'Institution Impériale des Sourds-Muets de Naissance,

rue du faubourg Saint-Jacques, no. 256 , sous la direction d'ANGE CLO.

M. DCCC. V I I.

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

LjYcIDAS accablé de mortelles alarmes,
En proie à så douleur, les yeux baignés de larmes,
Fixant enfin ses pas aux bords d'an clair ruisseau,
Y mêloit ses soupirs au murmure de l'eau.
Le danger qui menace une tête chérie,
Occupe tous les soins dus à sa bergerié. .
Son 'cour pourroit-il être insensible aux malheurs,
Qui dans tous nos cantons font couler tant de pleurs !
Il a pour Alexis la tendresse d'un père,
Alexis à sori tour le chérit, le révère;
Sur les prudens conseils du sage Lycidas, .
Dès l'enfance Alexis avoit réglé ses pas.
Iycidas s'écrioit : « Arrêtez vos haleines,
Zéphirs, ne troublez point le récit de mes peines. -
Trop aimable Alexis , l'honneur de nos coteaux,
Que tes jõurs attaqués vont me causer de mauk!'
Quand te rëvérrons-pous au lever de l'aurore, :
Foulant aux pieds les fleurs que ses dons font éclore ,
Signaler ta valeur au milieu des forêts,
Contre un fier sanglier défendre nos guérets,
Ou porter dans les airs avec un plomb rapide,
Une mort assurée à l'oiseau plus timide.

[ocr errors]
[blocks in formation]
« PreviousContinue »