Essais de Michel de Montaigne: avec les notes de tous les commentateurs

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Caro Annibal Éloge de ses lettres I 288
61
jEmilics Lépidcs Sa mort I
70
Asiiociirs Dépouillé de ses conquêtes par une lettre du sénat romain
71
Matecoclom le sieur de un des frères de Montaigne II
81
Rusticos Pourquoi loué par PI marque et par Montaigne I 438
83
Téres roi de la Thrace Sa passion pour la guerre I 305
85
G ali i s Vibius Devint fou en tâchant de comprendre lessence de la folie I
86
Cossmcs Lurius De femme changé en homme I
87
Catesa Supplice de ce brigand italien I 522
89
Lasssac M de maire de Bordeaux II 486
90
Theano femme de Pythagore Ce quelle disoit dune femme couchée avec
91
Épiménide Son sommeil durant cinquantesept ans I 334
94
Gtlippus de Sparte I
97
Bédoixs Lopinion quils avoient dune nécessité inévitable et préordonnée
98
lliMADE Jean fortin II
99
Assassin Deux assassins deGuillaume Ier prince dOrange II
100
Comédies françaises Du temps de Montaigne manquoient dinvention 1 496
102
disposition qui y est le plus
103
Être à soi Combien il importe de savoir être à soi 1275
106
Darics Proposition quil fait à des Indiens qui mangeoient leurs pères tré
110
Thttme Ce que leur législateur ordonna contre ceux qui proposeraient
113
Louis XI le plus défiant de nos rois I
127
Conjurations Sil est dangereux de les prévenir par des exécutions sanglantes
129
Morozo Matteo di complice des menées contre le duc dAthènes I
130
Science Nous De sommes savants que de la science présente I
135
avec le corps de leurs maris 292 Qui méprisent la douleur pour lintérêt
143
Fou Diane de Voy Gcrson
151
Gentilhomme Son devoir envers un grand qui va le visiter I 49 Doit être
158
Servitude volontaire Titre dun ouvrage de La Boëtle lami de Montai
160
Matignon maréchal de France maire de Bordeaux II 486
163
Joie constante Marque de sagesse 1168
168
Mechmet empereur Supplices barbares quil ordonnolt II 88 et suiv
172
Médecins Sils font plus de bien que de mal et comment ils excusent
178
Mcsa médecin àAuguste II
180
Argentkriis Jean argentier médecin II
181
Catulle En quoi supérieur à Martial I 497
189
Tibère Refuse son consentement à un acte perfide qui aurait tourné a
201
Amestris mère de Xeraès Inhumainement pieuse 1 639
203
et le mépris quil a pour la médecine 170 Sur quoi il fonde ce mépris
206
Goyea André 118T
209
Eumkxes Sa belle réponse à Antigonc lors du siège de Nora I 26 Livré
212
Comment il traita celui dont il sétoit servi pour Taire périr
213
Escares poissons Comment sassistent les uns les autres I 581
214
Promesse Le seul cas où un particulier est autorisé à manquer à sa pro
217
Immodération vers le bien Ce que cest I
223
Soi Combien il importe de savoir être à soi I 275 Cest une chose louable
224
Sacrifices humains En usage dans presque toutes les religions I
227
Éducation des enfants Ouvrage tout plein de difficultés 1150 et suiv Édu
228
Immortalité Pourquoi refusée par Chiron I
229
Niobé Pourquoi les poètes ont feint quelle fut convertie en rocher I 9
232
Pronostications de différents genres Quand ont été abolies I 41 et suiv
237
MÈnicis Catherine de reine de France II 353
240
Stratonice femme de Béjotarus Vertu de cette princesse I
243
Léon Hébreu rabbin II 315
247
HrLAJHE saint Ses miracles dans Bouchet I 191 Demande à Dieu la mort
249
Protogènes Comment il acheva par hasard une peinture quil allolt effa
252
Icus Chasteté de cet athlète I 470
253
Himbercoirt te sieur d Comment il calma la furie des Liégeois II
256
Sthozzi maréchal de France II 40 et 132
258
licersion Consoler par diversion de quelle utilité II 251 Celte voie utile
261
Gbamom M de comte de Guiehe tué au siège de La lère II
265
Bias Ce quil dit a des gens qui se trouvant avec lai dans un vaisseau battu
269
Charondas Chatioit ceux qui hantoient mauvaise compagnie I
270
ArmsTHEifES Sa réponse à ceux qui lui reprochoient sa conversation avec
272
Paclinds évique de Noie Ce quil dit après le sac de cette ville étant
273
Orgueil Ses funestes effets 1608
276
Muses Sont le jouet et le passetemps de lesprit II 253 Sont en grande
278
Polémoh philosophe Pourquoi appelé en justice par sa femme II
280
Noblesse Noms fiers et magnifiques de lancienne noblesse I 336 et suiv
281
Cicérox Conseilloit la solitude I 278 Le peu de solidité de ce conseil tfrid
283
Qualités Celles qui ne conviennent point au rang quun homme tient dans
284
Iphicrate dAthènes I
285
emploie dans les lettres 287 Peu propre à Taire des lettres de recomman
289
Léon X pape Sa mort causée par un excès de joie 1 11
290
Bodchet auteur des Annales dAquitaine 1 192
291
Enfant monstrueux Sa description II 102
300
Pollio Koyes Asisics Pollio
303
Chasteté Devoir quil est difficile aux femmes dobserver dans toute sa
307
Feraclez Bel exemple quil donne du mépris des richesses 1
312
Pourquoi excepté Plutarque il almolt à se passer de livres en écri
314
Lève Antoine de Déconseille une expédition pour flatter adroitement
315
Salsberi Guillaume comte de 1317
317
lippe de ce quil chantoit trop bien 285 Comment il se moqua de
322
Italiens Plaisante raison de leur manque de bravoure I 515 Tiennent
327
Ahistippe Sa réponse à celui qui lui disoit quil devoit aimer ses enfants
328
Amour Comment se guérit au jugement de Cratés I 606 Combien cette
330
Luther Premiers progrès de sa réforme I 528
331
Othon Sendormit un peu avant que de se tuer I 332 Ce quil eut
333
Dogmatistes A quoi se réduit leur profession 1 619
334
Philopoemeï De quoi loué par Plutarque 1119 Sa conduite dans
335
Germain Marie de fille devenue garçon I 87
337
Effets Un même effet produit par deui causes directement contraires 1
339
Foix Gaston de à la bataille de Ravennc I
344
Foix Paul de Regrets de sa mort II 423 et suiv
350
a lie de Nigrepont Histoire singulière dune femme de cette lie I 436
351
Cheval Chevaux destriers pourquoi ainsi nommés 1 351 Chevaux
352
Assio ni 2e sieur d I 25
358
Supérieur Ce quil doit surtout attendre de ses sujets I 57 58
375
Sakcho douzième roi de Navarre surnommé le Tremblant I
379
Paysans et philosophes Honnêtes gens 1381
381
Antistitekes ou Antisthéxics surnommé Hercule Ce quil commandoit
382
Pabacelse médecin alchimiste I 708 II 181
384
Mussidan siègede I 27
387
Davio Comment et par qui ses psaumes doivent être chantés 1
388
Écrits obscurs Trouvent des interprètes qui leur font honneur I 729
389
Philosophie En quoi consiste la vraie au jugement de Platon 1155 Pour
391
Grands Ne doivent point être loués pour des choses communes 1 284 Pour
392
Age Quel est lâge où lhomme est capable des plus grandes aclions I
397
Fille Changée en homme I 87 Fille dune vertu fort équivoque qui
402
Bicnfaire le Se juge par la seule intention I
404
Livres Quand on a commencé à Rome de brûler les livres qui déplaisoient
408
ce quil dit en sengageant dans
410
Svlvics médecin célèbre du temps de Montaigne Conseilloil de senivrer
411
Ivrognerie Vice grossier et dont les suites sont quelquefois très funestes
412
Gravelle Son avantage sur bien dautres maladies II 604
415
Plutarque Éloge quen fait Montaigne I 160 et suiv Ce quil juge
417
Ennemi raincu Sil faut le poursuivre à outrance I 343 et suie
419
Servies le Grammairien Comment se délivra de la goutte I
422
Récompenses Dans une autre vie sur quoi fondées I 635 etsuiv
423
Attend la dernière extrémité pour se donner la mort I
426
volonté de lhomme ibid Raisons contre une mort volontaire 422 Rai
428
Pélagie sainte Mort de cette vierge 1
429
Lyncestes Sil fut réputé justement coupable pareequil navoit pu réci
430
Sévérus Voyez Cassius
431
Chastel Jacques du évéque de Soissons Sa mort volontaire I
435
imoHi conjugal Doit être accompagné de respect I 225
437
Hippias dÉlis Pourquoi il avoit appris à faire toutes les choses dont il avoit
438
Apollodore tyran de Potidèe Torturé par le souvenir de sa propre barba
441
Conhad marquis de Montferrat II 101
442
Souffrait sans peine dêtre contredit en conversation 38S et ruiv Pourquoi
444
est juste de leur laisser la tutelle de leurs enfants I 479 Quel
446
en trois sortes détats où il a vécu 307 et suiv Comment il réglolt sa dé
448
Bion Ce quil dit dun roi qui dans le deuil sarrachoit les cheveux I 22
455
Avantages quil trouvoil à voyager 445 Pourquoi il aimeroit mieux mou
459
Archytas Sa modération dans la colère II 108 Quelle aversion il avoit
464
Raisons qui auraient pu détourner Montaigne de la passion de voyager
465
Abistodemus roi des Messéniens Ce qui le détermine à se tuer II 267
467
LaIs Ce quelle disoit des philosophes de son temps II
468
Athlètes Leur force est plutôt vigueur de nerfs que de cœur I 156 et suiv
470
Satisfaction Après la mort de nul poids I 31
472
Augustin saint Miracles attestés par lui I 191 Quel dommage ceût été
485
Biron le maréchal de maire de Bordeaux II
486
Armé me Ses montagnes sont quelquefois toutes couvertes de neige 1 259
490
en tête de se mêler décrire 463 Ne souffrait pas volontiers près de
493
Boccace Son Décamèron rais par Montaigne au rang des livres simplement
494
DiogKme le cynique Comment il en usoit avec ses amis quand il avoit besoin
499
Franget le seigneur de 1 54
503
aerce Ce quen jugeoit Montaigne 1
507
Inclination pour U ville de Rome 477 Pourquoi Montaigne ne eomptoit
516
préférait les anciens aux modernes 494 Ce quil pensoit dO
517
Ignorance et sagesse Parviennent aux mêmes Ans 1380 Deux sortes dIgno
519
Egyptiens Comment au milieu de leurs festins rappeloient aux conviés
525
Sébastien rot de Portugal II 62
540
Perles Plus glorieuses que les plus fameuses victoires I 241 et suiv
543
Mains Grand nombre dactions quon exprime par leur moyen I
548
Clihacioes femmes de Syrie Quel étoit leur office I
556
passions opposées 365 et suiv Il se passionne pour mille choses qui ne
559
Traitres Tenus pour maudits par ceux mêmes qui les récompensent II 213
560
Chien Animal capable de raison 1 559 et suie Chien qui contrefait le mort
561
Expérience Si elle peut terminer lincertitude philosophique I 666 et suiv
564
Savants Méprisables pareequils sont malappris I 134 Ne sappliquent
569
deux partis durant les désordres dune guerre civile comment il souffrit
581
Nacre Quelle liaison elle entretient avec le pinnotère I
582
y a parmi les ignorants plus de véritable mérite que parmi
593
Obéissance pure Première loi que Dieu a imposée aux hommes I
594
Mal Ce que cest et comment il vient à nous intéresser I 290 Nen point
602
Soldats Comment leur lâcheté doit être punie 1 52 Sils doivent être
608
Cuisines portatives en usage chez les Romains I 365
609
Phéréctdes Lettre quil écrivit à Thaïes comme il expirait I
611
Nature Elle est supérieure a lart I 234 548 et suiv Ce que Montaigne
624
Soleil Son adoration culte le plus excusable I
629
Anachabsis Quel est à son avis le gouvernement le plus heureux I 328
630
Machiavel jugementsur II 33
634
Gètes Comment ils envoient des députés à leur dieu Zamolxis I
639
Naturel sanguinaire à légard des bêtes Ce quil dénote I 523
646
Merlins Espèce particulière denfants chez les mahométans I
654
Principes Diversité dopinions sur le sujet des principes naturels 1 663
666
Dicearciius Ce quil pensoit de notre ame I
668
Parménides Ce quil prenoit pour Dieu I 630 Son opinion sur la nature
669
Disputes mal conduites Mauvais effets quelles produisent II 383 Cest
670
Christianisme Quelle est la marque du vrai christianisme 1532
671
Séleccus roi Le peu de cas quil faisoit de la royauté I 323 et suiv
689
Aréopage Pourquoi ce vénérable sénat jugeoit de nuit 1
700
Pasicles Impudence de ce philosophe cynique I 364
703
impressions de la volupté 519 Il avoit le naturel fort tendre 520 Son
717
Armoiries Incertaines I 340
734
son usage I 355
737
Merveille Ambassadeur secret de François 1er assassiné à Milan par
751
Encens Son usage dans les églises sur quoi fondé 1 384
758
Alexandre VI pape Comment il fut empoisonné avec son fils le duc
771
ovis Quel salaire obtinrent de lui trois esclaves qui avoient trahi leur
772
Américains Ce fut leur grandeur et leur vertu qui les livra à la perfidie
773
Juifs Traités inhumainement par les Portugais pour les faire changer de
775
Philoxehus Comment il témoigna son dépit contre celui qui lisoit mal
778

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 374 - Au rebours, nous nous sommes servis de leur ignorance et inexpérience à les plier plus facilement vers la trahison, luxure, avarice et vers toute sorte d'inhumanité et de cruauté, à l'exemple et patron de nos meurs.
Page 494 - Si quelquefois on m'a poussé au maniement d'affaires estrangieres, j'ay promis de les prendre en main, non pas au poulmon et au foye...
Page 645 - Ils veulent se mettre hors d'eux et eschapper à l'homme. C'est folie ; au lieu de se transformer en anges, ils se transforment en bestes ; au lieu de se hausser, ils s'abattent.
Page 207 - Quel que je soye, je le veux estre ailleurs qu'en papier. Mon art et mon industrie ont esté employez à me faire valoir moy-mesme; mes estudes, à m'apprendre à faire, non pas à escrire. J'ay mis tous mes efforts à former ma vie. Voylà mon mestier et mon ouvrage.
Page 231 - Je ne peints pas l'estre. Je peints le passage : non un passage d'aage en autre, ou, comme dict le peuple, de sept en sept ans, mais de jour en jour, de minute en minute.
Page 21 - Paultre, ils ont tort : au rebours, il les fault raccoupler et rejoindre; il fault ordonner à l'âme, non de se tirer à quartier, de s'entretenir à part, de mespriser et...
Page 485 - Le poète, dict Platon, assis sur le trépied des Muses, verse de furie tout ce qui luy vient en la bouche, comme la gargouille d'une fontaine, sans le ruminer et poiser, et luy eschappe des choses de diverse couleur, de contraire substance et d'un cours rompu.
Page 233 - Le vice laisse, comme un ulcère en la chair, une repentance en l'âme...
Page 557 - Mais il m'est advis que c'est bien le bout, non pourtant le but de la vie ; c'est sa fin, son extrémité, non pourtant son object.
Page 323 - A ces bonnes gens, il ne falloit pas d'aiguë et subtile rencontre: leur langage est tout plein et gros d'une vigueur naturelle et constante; ils sont tout epigramme, non la queuë seulement, mais la teste, l'estomac et les pieds.

Bibliographic information