Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 10 of 50 on Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon, sans te plaindre....
" Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon, sans te plaindre du sort, Tu marchais en chantant dans ta route isolée. L'heure dernière vint, tant de fois appelée. Tu la vis arriver, sans crainte et sans remord, Et tu goûtas... "
La Critique religieuse - Page 69
1880
Full view - About this book

Revue des deux mondes, Volume 32; Volume 55

France - 1842
...Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon , sans te plaindre du sort, Tu marchas quelque temps dans ta route isolée. L'heure dernière vint, tant...arriver sans crainte et sans remord . Et tu goûtas enfin le charme de la mort. AI.FHED DE MUSSET. CHRONIQUE DE LA QUINZAINE. U novembre 1812. La politique...
Full view - About this book

Revue des deux mondes, Volume 4; Volume 32; Volume 55

France - 1842
...peinte, au pied de la colline, Resta déserte un jour, et tu la vis mourir; XXII. Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon , sans te plaindre du sort, Tu marchas quelque temps dans ta route isolée. L'heure dernière vint, tant de fois appelée. Tu la vis...
Full view - About this book

Poésies nouvelles de Alfred de Musset: 1836-1852--

Alfred de Musset - 1852 - 298 pages
...le plaindre du sort, ,ïu marchais en chantant dans la route isolée. L'heure dernière vint, lant de fois appelée. Tu la vis arriver sans crainte et sans remord, El lu goûtas enfin le charme de la mort. A MVH II faut dans ce bas monde aimer beaucoup de choses,...
Full view - About this book

Poésies nouvelles de Alfred de Musset: 1836-1852

Alfred de Musset - 1857 - 281 pages
...peinte, au pied de la colline. Resta déserte un .jour, et tu la vis mourir; XXII Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...Tu la vis arriver sans crainte et sans remord, Et hi goûtas enfin le charme de In mort. .Nnwmbrc. 1841 A MVH II faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup...
Full view - About this book

Poésies nouvelles de Alfred de Musset: 1836-1852

Alfred de Musset - 1860 - 283 pages
...peinte au pied de la colline Resta déserte un jour, et tu la vis mourir; XXII Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...arriver sans crainte et sans remord, Et tu goûtas enfui le charme de la mort. Novembre 1842. A MVH Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses,...
Full view - About this book

Poésies

Alfred de Musset - 1866
...peinte au pied de la colline Resta déserte un jour, et tu la vis mourir; XXII Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...arriver, sans crainte et sans remord, Et tu goûtas enfin le charme de la mort. Novembre 1S42. A MADAME M Non, quand bien même une amère souffrance Dans...
Full view - About this book

Premières poésies, 1829-1835

Alfred de Musset - 1867 - 356 pages
...peinte au pied de la colline Resta déserte un jour, et tu la vis mourir; XXII Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...arriver, sans crainte et sans remord, Et tu goûtas enfin le charme de la mort. Novembre 1841. A MADAME M * * * Non, quand bien même une amèrc souffrance...
Full view - About this book

Léopardi

Giacomo Leopardi - Italian poetry - 1867 - 199 pages
...maison peinte, au pied de la colline, Resta déserte un jour, et tu la vis mourir; Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...arriver sans crainte et sans remord, Et tu goûtas enfin le charme de la mort. Cette douleur de Léopardi (qui ne fut peutêtre pas sans influence sur...
Full view - About this book

Poésies, Volumes 1-2

Alfred de Musset - 1867
...peinte au pied de la colline Resta déserte un jour, et tu la vis mourir ; XXII Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...arriver, sans crainte et sans remord, Et tu goûtas enfin le charme tle la mort. Novembre 1849. A MADAME M'" SOXJItT Non, quand bien même une amère souffrance...
Full view - About this book

Revue du XIXe siècle, Volume 5

1867
...maison peinte, au pied de la colline, Resta déserte un jour, et tu la vis mourir; Et tu mourus aussi. Seul, l'âme désolée, Mais toujours calme et bon,...fois appelée, Tu la vis arriver sans crainte et sans reinord, Et tu goûtas enfin ls cluirme de la mort. Cette douleur de Leopardi (qui ne fut peut-être...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF