Manuel Du Bibliophile: Ou Traité Du Choix Des Livres, Contenant Des Développemens Sur la Nature Des Ouvrages Les Plus Propres À Former Une Collection Précieuse, Et Particulièrement Sur Les Chefs-d'œuvre de la Littérature Sacrée, Grecque, Latine, Franc̜aise, Étrangère; Avec Les Jugemens Qu'en Ont Portés Les Plus Célèbres Critiques; Une Indication Des Morceaux Les Plus Saillans de Ces Chefs-d'œuvre; la Liste Raisonnée Des Éditions Les Plus Belles Et Les Plus Correctes Des Principaux Auteurs, Anciens Et Modernes, Avec Les Prix; la Manière de Disposer Une Bibliothèque, de Préserver Les Livres de Toute Avarie, Avec Des Détails Sur Leurs Formats, Sur Les Différens Genres de Reliûres, Etc., Etc., Etc., Et Une Ample Table Des Matières, Volume 1

Front Cover
V. Lagier, 1823 - Best books - 492 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 172 - Que dirai-je de ce personnage qui a fait parler si longtemps une envieuse critique et qui l'a fait taire; qu'on admire malgré soi, qui accable par le grand nombre et par l'éminence de ses talents? Orateur, Historien, Théologien, Philosophe, d'une rare érudition, d'une plus rare éloquence, soit dans ses entretiens, soit dans ses écrits, soit dans la Chaire; un défenseur de la Religion, une lumière de l'Église, parlons d'avance le langage de la postérité, un Père de l'Église.
Page 251 - Je vous avoue aussi que la majesté des Écritures m'étonne, que la sainteté de l'Evangile parle à mon cœur. Voyez les livres des philosophes avec toute leur pompe : qu'ils sont petits près de celui-là ! Se peut-il qu'un livre à la fois si sublime et si simple soit l'ouvrage des hommes ? Se peut-il que celui dont il fait l'histoire ne soit qu'un homme lui-même...
Page 254 - Au fond, c'est reculer la difficulté sans la détruire; il serait plus inconcevable que plusieurs hommes d'accord eussent fabriqué ce livre, qu'il ne l'est qu'un seul en ait fourni le sujet. Jamais des auteurs juifs n'eussent trouvé ni ce ton ni cette morale; et l'Évangile a des caractères de vérité si grands, si frappants, si parfaitement inimitables, que l'inventeur en serait plus étonnant que le héros.
Page 126 - C'est de lui (Cadrans) de qui nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux, Et, par des traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées.
Page 98 - Cettuy cy se peine, se roidit et se tend, pour armer la vertu contre la foiblesse, la crainte et les vicieux...
Page 286 - Corneille nous assujettit à ses caractères et à ses idées , Racine se conforme aux nôtres : celui-là peint les hommes comme ils devraient être , celui-ci les peint tels qu'ils sont.
Page 295 - Voltaire n'écrira jamais une bonne histoire. Il est comme les moines , qui n'écrivent pas pour le sujet qu'ils traitent, mais pour la gloire de leur ordre. Voltaire écrit pour son couvent.
Page 166 - MOLIÈRE que d'éviter le jargon et le barbarisme 2 , et d'écrire purement : quel feu, quelle naïveté, quelle source de la bonne plaisanterie, quelle imitation des mœurs, quelles images, et quel fléau du ridicule ! Mais quel homme on aurait pu faire de ces deux comiques!
Page 216 - C'est là que depuis plus de trente ans j'écris tout ce que mes lectures me présentent de plus frappant. Quelquefois je me borne à de simples indications ; d'autres fois je transcris mot à mot des morceaux essentiels ; souvent je les accompagne de quelques notes , et souvent aussi j'y place ces pensées du moment , ces illuminations soudaines qui s'éteignent sans fruit , si l'éclair n'est fixé par l'écriture. Porté par le tourbillon...
Page 388 - C'est à notre sexe sans doute qu'il appartient de former des géomètres , des tacticiens , des chimistes , etc. ; mais ce qu'on appelle Y homme , c'est-à-dire l'homme moral , est peut-être formé à dix ans; et s'il ne l'a pas été sur les genoux de sa mère , ce sera toujours un grand malheur.