Page images
PDF
EPUB

Parte alia, media Eumedes in proelia fertur,

Antiqui proles bello praeclara Dolonis,

Nomine avum referens, animo manibusque parentem,

Qui quondam, castra ut Danaum speculator adiret,
Ausus Pelidae pretium sibi poscere currus;
Illum Tydides alio pro talibus ausis

350

Affecit pretio, nec equis aspirat Achillis.

Hunc procul ut campo Turnus prospexit aperto,
Ante levi jaculo longum per inane secutus,
Sistit equos bijuges et curru desilit, atque
Semianimi lapsoque supervenit, et, pede collo
Impresso, dextrae mucronem extorquet, et alto

355

Fulgentem tingit jugulo, atque haec insuper addit:
« En agros, et quam bello, Trojane, petisti,
Hesperiam metire jacens : haec praemia, qui me
Ferro ausi temptare, ferunt; sic moenia condunt. »
Huic comitem Asbyten conjecta cuspide mittit,
Chloreaque Sybarimque Daretaque Thersilochumque,
Et sternacis equi lapsum cervice Thymoeten.
Ac velut Edoni Boreae cum spiritus alto
Insonat Aegaeo, sequiturque ad litora fluctus ;
Qua venti incubuere, fugam dant nubila caelo :
Sic Turno, quacumque viam secat, agmina cedunt,
Conversaeque ruunt acies; fert impetus ipsum,

[blocks in formation]

Dolonis le héros du Xe livre de
l'Iliade. 351. Illum, en tête de
la phrase, équivaut à illum vero :
Gr., 179.
Alio pretio morte.
-352. Nec aspirat nec jam
aspirat il a cessé d'aspirer.

354. Inane = aeris spatium.
355. Notez comment la coupe de ce
vers et des deux suivants s'adapte
aux mouvements de Turnus.
356. Semianimi: Gr., 187.— 360.
Metire forme une espèce de jeu de
mots : les chefs de colonies mesu-
rent la terre pour la répartir entre
leurs concitoyens; mais ici, il
s'agit de mesurer la terre avec son
corps.
361. Sic moenia con-

360

365

dunt: allusion ironique aux victimes que l'on immole sur l'emplacement des remparts qu'on veut élever. 363. Chloreaque: sur la finale allongée, Gr., 192.- 364. Un cheval sternax est celui qui equitem sternere solet, de même qu'un esclave fugax est qui fugere solet.-365. Edoni Thracii; les Edones sont un peuple de la Thrace, et le vent du nord souffle de la Thrace vers l'Égée.

366. Sequitur = insequitur : Gr., 4. Le vent semble s'élancer à la poursuite des flots.368.Sic: il y a, entre les diverses parties des deux membres de la comparaison, un entre-croisement ou renversement; les vers 368-369 répondent au vers 367, et le vers 370 (avec la fin de 369) aux

vers

Et cristam adverso curru quatit aura volantem.
Non tulit instantem Phegeus animisque frementem;
Objecit sese ad currum, et spumantia frenis
Ora citatorum dextra detorsit equorum.

Dum trahitur pendetque jugis, hunc lata retectum
Lancea consequitur, rumpitque infixa bilicem
Loricam et summum degustat vulnere corpus.
Ille tamen clipeo objecto conversus in hostem
Ibat, et auxilium ducto mucrone petebat:

Cum rota praecipitem et procursu concitus axis
Impulit, effunditque solo, Turnusque secutus,
Imam inter galeam summi thoracis et oras,
Abstulit ense caput, truncumque reliquit arenae.
Atque ea dum campis victòr dat funera Turnus,
Interea Aenean Mnestheus et fidus Achates
Ascaniusque comes castris statuere cruentum,
Alternos longa nitentem cuspide gressus.
Saevit, et infracta luctatur arundine telum
Eripere, auxilioque viam, quae proxima, poscit :
Ense secent lato vulnus, telique latebras
Rescindant penitus, seseque in bella remittant.
Jamque aderat Phoebo ante alios dilectus lapyx
Iasides, acri quondam cui captus amore
Ipse suas artes, sua munera, laetus Apollo
Augurium citharamque dabat celeresque sagittas.
Ille, ut depositi proferret fata parentis,

365-366.371. Non tulit exprime ici l'indignation, non la peur. Animis =ira.

ment.

372. Frenis

porte sur spumantia plutôt que
sur detorsit.
376. Degustat
libat: effleure, blesse légère-
378. Ducto educto,
stricto; Gr., 4. 379. Praecipi-
tem marque le résultat de impu-
lit: Gr., 173. 380. Impulit,en
rejet, pour peindre la chute ra-
pide de Phégée. Le Romanus
a effudit, mais Virgile aime à faire
alterner le parfait et le présent,
pour donner plus de vivacité au
récit. 382. Le Romanus donne
arena; le Mediceus, le Palatinus
et Servius donnent arenae, qui
est peut-être un locatif (Benoist),

faire.

130.

370

375

380

385

390

395

mais plus probablement un datif.
385. Comes: Ascagne est trop
jeune pour pouvoir soigner effi-
cacement son père. 386. Ni-
tentem gressus: Gr., 77. 387.
Saevit Enée, très résolu à com-
battre, souffre de ne pouvoir le
Luctatur eripere: Gr.,
388. Eripere, en rejet,
peint le mouvement brusque d'É-
née. Auxilio datif de desti-
nation. 389. Le Palatinus et
le Romanus ont latebram, qui
semble étranger à la langue de
Virgile. 394. Le Mediceus a
dedit; le Palatinus, le Romanus
et Servius donnent dabat, qui a le
sens de dare volebat.
Ille, détaché en tête de la phrase

395.

[graphic][subsumed]

JUPITER OLYMPIEN. (Statue de Phidias.)

(Restitution d'après les bas reliefs et médailles de l'époque.)

Scire potestates herbarum usumque medendi

Maluit, et mutas agitare inglorius artes.

Stabat, acerba fremens, ingentem nixus in hastam,
Aeneas, magno juvenum et maerentis Iuli

Concursu, lacrimis immobilis. Ille retorto
Paeonium in morem senior succinctus amictu,
Multa manu medica Phoebique potentibus herbis
Nequicquam trepidat; nequicquam spicula dextra
Sollicitat, prensatque tenaci forcipe ferrum.
Nulla viam Fortuna regit, nihil auctor Apollo
Subvenit; et saevus campis magis ac magis horror

400

405

410

Crebrescit, propiusque malum est. Jam pulvere caelum
Stare vident; subeunt equites, et spicula castris
Densa cadunt mediis. It tristis ad aethera clamor
Bellantum juvenum et duro sub Marte cadentum.
Hic Venus indigno nati concussa dolore,
Dictamnum genitrix Cretaea carpit ab Ida,
Puberibus caulem foliis et flore comantem
Purpureo (non illa feris incognita capris
Gramina, cum tergo volucres haesere sagittae):
Hoc Venus, obscuro faciem circumdata nimbo,
Detulit; hoc fusum labris splendentibus amnem
Inficit, occulte medicans, spargitque salubres
Ambrosiae sucos et odoriferam panaceam.
Fovit ea vulnus lympha longaevus Iapyx

415

420

ille autem: Gr., 179. Depo- Fortuna est pris ici dans le sens

siti les anciens exposaient au
seuil de la maison les malades à

l'agonie ; donc depositus =des-
peratus. Fata mortem.
397. Mutas s'oppose peut-être à
citharam et aussi à augurium;
mais peut-être vaut-il mieux lui
donner le sens passif, « dont on
ne parle pas » ; le rapprochement
avec inglorius corrobore ce se-
cond sens. La médecine était à
Rome un métier servile. 398.
Acerba fremens: Gr., 78.
401. Paeonium: sur la quantitė,
Gr., 186.403. Le premier ne-
quicquam porte sur les moyens
médicaux, le second sur ceux de
la chirurgie.
404. Prensat

saepe prendere conatur. 405. Nulla = non; Gr., 49.

favorable.

Auctor apposition

411.

à subvenit. 408. Stare se dit
de tout ce qui présente l'aspect
d'une masse immobile.
Vénus intervient ici comme Apol-
lon dans l'Iliade, XVI, 523 (pour
guérir la blessure de Glaucus). -
Indigno: imméritée.——— 413. Pu-
beribus foliis ce développement
des feuilles est nécessaire pour
que la plante soit efficace.
414. Purpureo: éclatante. La
tradition relative aux chèvres et
au dictame est attestée par CICE-
RON, De natura deorum, II, 50.
416. Faciem circumdata:
Gr., 76.
417. Amnem = un-
dam: Gr., 161.419. L'ambroi-
sie, nourriture des dieux, agit ici
comme un remède fortifiant.

Ignorans subitoque omnis de corpore fugit
Quippe dolor; omnis stetit imo vulnere sanguis.
Jamque secuta manum, nullo cogente, sagitta
Excidit, atque novae rediere in pristina vires.
« Arma citi properate viro! quid statis? » Iapyx
Conclamat, primusque animos accendit in hostem :
«Non haec humanis opibus, non arte magistra
Proveniunt, neque te, Aenea, mea dextera servat-;
Major agit deus, atque opera ad majora remittit. »
Ille, avidus pugnae, suras incluserat auro

425

430

Hinc atque hinc, oditque moras, hastamque coruscat.
Postquam habilis lateri clipeus loricaque tergo est,
Ascanium fusis circum complectitur armis,

Summaque per galeam delibans oscula fatur :

« Disce, puer, virtutem ex me verumque laborem,
Fortunam ex aliis. Nunc te mea dextera bello
Defensum dabit, et magna inter praemia ducet.
Tu facito, mox cum matura adoleverit aetas,

435

Sis memor, et te animo repetentem exempla tuorum
Et pater Aeneas et avunculus excitet Hector. >>
Haec ubi dicta dedit, portis sese extulit ingens,
Telum immane manu quatiens; simul agmine denso
Antheusque Mnestheusque ruunt, omnisque relictis
Turba fluit castris. Tum caeco pulvere campus
Miscetur, pulsuque pedum tremit excita tellus.

440

445

cure.

421. Ignorans, en rejet, souligne
le caractère merveilleux de cette
422. Quippe - ut ae-
quum erat.
Sur la finale de do
lor, allongée par la césure, Gr., 192.
424. Excidit; le rejet peint
ici la rapidité avec laquelle le fer
de la flèche tombe de la blessure.
In pristina de façon à rendre
à Enée son ancien état. 427.
Magistradocente: ce n'est pas la
méthode habituelle qui a conduit
Iapyx. 429. Wagner et Be-
noist entendent major deus dans
le sens de unus e majoribus diis
(par opposition aux dieux infé-
rieurs). Il est plus naturel de
penser que major, détaché en
tête du vers, s'oppose fortement à
ce qui précède « un être plus

=

433.

435.

grand que moi », ou « que les
hommes en général »; de même
majora opera une tâche plus
grande que celle qui incombe aux
autres hommes. 432. Habilis
est habilis facta est.
Circum préfixe de fusis. Ar-
mis ablatif de armus.
Verum sincère, sans mélange de
vanité. 437. Defensum dabit
defendet; mais dare insiste
plus fortement sur le résultat
obtenu. 438. Facito, et non
fac, parce que la recommandation
vise l'avenir.
Matura marque
le résultat de adoleverit: Gr., 173.
440. Ce vers se trouve déjà,
III, 313. 441. Notez l'effet de
ingens détaché à la fin du vers
443. Sur l'allongement de que

=

[ocr errors]

« PreviousContinue »