Dialogues sur l'éloquence en général, et sur celle de la chaire en particulier: avec une lettre écrite a l'Académie Francoise ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 276 - Je proteste que personne n'admire Cicéron plus que je fais. Il embellit tout ce qu'il touche : il fait honneur à la parole ; il fait des mots ce qu'un autre n'en saurait faire; il a je ne sais combien de sortes d'esprit; il est même court et véhément toutes les fois qu'il veut l'être, contre Catilina, contre Verres, contre Antoine.
Page 274 - Tout le discours est un ; il se réduit à une seule proposition mise au plus grand jour par des tours variés. Cette unité de dessein fait qu'on voit, d'un seul coup d'œil, l'ouvrage entier, comme on voit de la place publique d'une ville toutes les rues et toutes les portes, quand toutes les rues sont droites, égales et en symétrie. Le discours est la proposition développée; la proposition est le discours en abrégé.
Page 277 - Il a je ne sais combien de sortes d'esprit ; il est même court et véhément toutes les fois qu'il veut l'être, contre Catilina, contre Verres, contre Antoine; mais on remarque quelque parure dans son discours. L'art y est merveilleux , mais on l'entrevoit. L'orateur, en pensant au salut de la république, ne s'oublie pas et ne se laisse point oublier. Démosthène paraît sortir de soi et ne voir que la patrie. Il ne cherche point le beau, il le fait sans y penser; il est au-dessus de l'admiration.
Page 321 - Impitoyable soif de gloire. Dont l'aveugle et noble transport Me fait précipiter ma mort Pour faire vivre ma mémoire; Arrête pour quelques moments Les impétueux sentiments De cette Inexorable envie, Et souffre qu'en ce triste et favorable Jour, Avant que te donner ma vie , Je donne un soupir à l'Amour*.
Page 337 - Molière a ouvert un chemin tout nouveau. Encore une fois, je le trouve grand , mais ne puis-je pas parler en toute liberté sur ses défauts?
Page 88 - De là vient qu'un peintre et un poète ont tant de rapport : l'un peint pour les yeux, l'autre pour les oreilles ; l'un et l'autre doivent porter les objets dans l'imagination des hommes. Je vous ai cité un exemple tiré d'un...
Page 177 - Nahum voyant de loin en esprit tomber la superbe Ninive sous les efforts d'une armée innombrable? On croit voir cette armée , on croit entendre le bruit des armes et des chariots; tout est dépeint d'une manière vive qui saisit l'imagination : il laisse Homère loin derrière lui.
Page 298 - ... ambitieux. Le mieux, auquel on aspire, fait qu'on gâte le bien, dit un proverbe italien '. On tombe dans le défaut de répandre un peu trop de sel et de vouloir donner un goût trop relevé à ce qu'on assaisonne ; on fait comme ceux qui chargent une étoffe de trop de broderie.
Page 222 - Insensiblement on a pris la coutume de ne plus suivre toutes les paroles de l'Évangile; on n'en explique plus qu'un seul endroit, qu'on nomme le texte du sermon. Si donc on ne fait pas une explication exacte de toutes les parties de l'Évangile, il faut au moins en...
Page 378 - ... grossières , plus il faut être touché de voir qu'il ait donné tant de force à ce qui est en soi si irrégulier, si absurde et si choquant. Que...

Bibliographic information