Page images
PDF
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

A PARIS ,
CHEZ GAUTHIER FRÈRES ET C.e, LIBRAIRES ,

RUE DE TOURAINE , N° 4 , PRÈs L'ÉcoLE DE MÉDECINE ;
A BESANÇON,
MÊME MAIS ON DE COMMERCE,

[ocr errors][ocr errors]
[graphic]

DE L' AUTEU R ,

L'oUvRAGE de monsieur l'abbé Guérin du Rocher dont nous prenons ici la défense, pourroit, par la singularité de la découverte qu'il contient, faire naître des préjugés défavorables dans l'esprit de ceux qui ne l'auroient pas encore lu, ou qui ne se tiennent pas assez en garde contre les premières impressions qu'ils prennent du mérite d'un livre , souvent sur le seul énoncé du titre. Nous croyons donc que , pour prémunir ceux qui seroient tentés de rejeter, au premier aperçu , la grande découverte que nous justifions ici, nous ne pouvons rien faire de mieux que de citer le jugement qu'en a porté un homme aussi estimé par ses vertus que par son érudition , et bien en état de prononcer sur de pareilles matières. Voici les termes dans lesquels M. l'abbé Asseline, vicaire-général du diocèse de Paris , docteur de Sorbonne , professeur en langue hébraïque, et chargé en qualité de censeur, d'examiner l'ouvrage de M. l'abbé du Rocher , s'est exprimé, en lui donnant son approbation. « J'ai » lu, par ordre de, etc. un manuscrit intitulé : » HISToIRE VÉRITABLE DEsTEMPs FABULEUx : PRE» MIÈRE PARTIE : LES TEMPS FABULEUx DE L'HIs

« PreviousContinue »