Le Musée belge: Revue de philologie classique, Volumes 19-26

Front Cover
Imprimerie Vaillant-Carmanne, 1920 - Classical philology
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 207 - Tempus erat, quo prima quies mortalibus aegris incipit et dono divom gratissima serpit. in somnis ecce ante oculos maestissimus Hector 270 visus adesse mihi largosque effundere fletus, raptatus bigis ut quondam, aterque cruento pulvere perque pedes traiectus lora tumentis.
Page 200 - Ipse ego te ripis et recto flumine ducam, Adversum remis superes subvectus ut amnem. Surge age, nate dea, primisque cadentibus astris lunoni fer rite preces, iramque minasque 60 Supplicibus supera votis.
Page 177 - chrétien » était synonyme d'homme coupable de tous les forfaits, d'ennemi des dieux, des empereurs, des lois, de la nature entière (ch. 2,16). A l'époque de Tertullien, un chrétien, parce qu'il était chrétien, était convaincu d'avance d'être homicide et incestueux, sacrilège et ennemi public (ch. 2,4) : il méritait donc tous les supplices. Mais ni le public ni les juges ne se souciaient de tirer ces accusations au clair. Le législateur, disait-on, n'aurait pas frappé les chrétiens...
Page 10 - Nous sommes d'hier, et déjà nous avons rempli la terre et tout ce qui est à vous : les villes, les îles, les postes fortifiés, les municipes, les bourgades, les camps eux-mêmes, les tribus, les décuries, le palais, le sénat, le forum ; nous ne vous avons laissé que les temples...
Page 12 - Dandi quidem habet jus summus Sacerdos, qui est Episcopus, dehinc Presbyteri et Diaconi, non tamen sine Episcopi auctoritate propter Ecclesiae honorem, quo salvo salva pax est.
Page 162 - Texte établi et traduit par M. DE LA VILLE DE MIRMONT, Professeur à la Faculté des Lettres de Bordeaux 12 25 Le texte seul.
Page 179 - ... est obstinément aveugle (ch. 1). Les juges, comme le public, refusent de se laisser éclairer ; ils ferment la bouche à l'accusé qui veut se défendre et condamnent de parti-pris. En réalité, ils ne croient pas aux crimes des chrétiens, car l'aveu (Christianus sum) leur suffit pour condamner sans enquête. Par la torture, ils s'efforcent d'arracher aux chrétiens un désaveu de leur foi qui implique tant de crimes ; quand les accusés persévèrent dans leur foi, on les mène au supplice...
Page 245 - Ad nat., 1,10, p. 77,14 : easdem statuis inducitis formas, ut cuique ars aut negotium aut aetas fuit : senex de Saturno, imberbis de Apolline, virgo de Diana figuratur et miles in Marte et in Vulcano faber ferri consecratur.
Page 191 - ... and to trace the whole family line ; the mortality which we have proved in the case of their first parents has descended to the rest by order of succession. But perhaps you imagine that men become gods after death ; Romulus was made a god by the false...
Page 45 - Il répandait dans les blessures les plus profondes et les plus envenimées une liqueur odoriférante, qui consumait les chairs mortes et corrompues, sans avoir besoin de faire aucune incision, et qui formait promptement de nouvelles chairs plus saines et plus belles que les premières.

Bibliographic information