Le grand vocabulaire françois, Volume 5

Front Cover
C. Panckoucke, 1768 - French language
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 191 - C'est une règle tirée de la nature, que plus on diminue le nombre des mariages qui pourraient se faire , plus on corrompt ceux qui sont faits ; moins il ya de gens mariés, moins il ya de fidélité dans les mariages ; comme , lorsqu'il ya plus de voleurs, il ya plus de -vols '. L'auteur n'a donc point désapprouvé le célibat qui a pour motif la religion.
Page 480 - ... les côtés ; le nerf bien détaché ; le boulet menu ; le fanon peu. garni ; le paturon gros et d'une médiocre longueur; la couronne peu élevée; la...
Page 400 - ... laquelle on n'a jamais vu de conquérant. Avant la bataille et après la victoire il n'avait que de la modestie ; après la défaite , que de la fermeté : dur pour les autres comme pour lui-même, comptant pour rien la peine et la vie de ses sujets aussi bien que la sienne ; homme unique plutôt que grand homme , admirable plutôt qu'à imiter. Sa vie doit apprendre aux rois combien un gouvernement pacifique et heureux est au-dessus de tant de gloire.
Page 494 - Ils pouvoient manger à la table du roi; eux seuls avoient le droit de porter la lance, le haubert, la double cotte de mailles, la cotte d'armes , l'or, le vair, l'hermine, le petit-gris, le velours, l'écarlate : ils...
Page 23 - ... table; quelquefois même il l'accompagne d'assez près , parce que, grimpant légèrement sur les arbres, il ne craint pas la colère du lion , qui ne pourrait l'y suivre comme fait la panthère.
Page 308 - ... ou huit cents lieues, on règle leur mouvement et leurs journées; ils ne vont que le pas et font chaque jour dix à douze...
Page 398 - ... encore aujourd'hui dans la plus grande partie de leurs difpofitions. On en fut redevable au chancelier de l'Hôpital , dont le nom doit vivre à jamais dans la mémoire des hommes qui aimeront la juftice.
Page 117 - ... même temps les bords de la rivière et coupent de moindres arbres, les uns gros comme la jambe, les autres comme la cuisse; ils les dépècent et les scient à une certaine hauteur pour en faire des pieux; ils amènent ces pièces de bois d'abord par terre jusqu'au bord...
Page 119 - ... l'eau un coup qui retentit au loin dans toutes les voûtes des habitations; chacun prend son parti, ou de plonger dans le lac, ou de se...
Page 117 - L'endroit de la rivière où ils établissent cette digue est ordinairement peu profond; s'il se trouve sur le bord un gros arbre qui puisse tomber dans l'eau , ils commencent par l'abattre pour en faire la pièce principale de leur construction. Cet arbre est souvent plus gros que le corps d'un homme; ils le scient...