Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

D'UNE DÉDICACE EN VERS A S. M. L'EMPEREUR DE RUSSIE,

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

MEHVOR

A PARIS, CHEZ GIGUET ET MICHAUD, IMP.-LIBRAIRES,

XUE DES BONS-ENFANS, No. 34.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

DU LIVRE QUATRIÈME.

La reine de Carthage , devenue amoureuse d'Enée , couvre à sa sæur la passion nouvellement née dans son cour,

avec la honte et la douleur qu'elle lui cause: sa sæur la console, et lui conseille d'épouser le prince troyen. Elles font l'une et l'autre des sacrifices pour rendre les dieux favorables à ce projet. Cependant Junon, pour empécher Énée de fonder en Italie l'empire glorieux que les destins lui promettent , forme le dessein de l'arrêter en Afrique. Pour cet effet, elle propose à Vénus le mariage de Didon avec Enée, et la prévient sur les mesures qu'elle doit prendre pour le faciliter ; ce qui fait sourire la déesse des Amours, qui feint d'applaudir à cette ruse. On fait le lendemain une partie de chasse : Didon, Énée , Ascagne , et tous les seigneurs troyens et tyriens , sortent de Carthage. Bientôt Junon excite un orage affreux , qui écarte tous les chasseurs ; Didon et Énée se retirent seuls dans une grotte, ils se donnent réciproquement les plus tendres marques

de leur flamme mutuelle. La Renommée divulgue aussitôt dans toute l'Afrique les amours de la reine de Carthage et du héros troyen ; et larbe , roi de Getulie , en est informe'. Ce prince , fils de Jupiter Ammon, à qui Didon avoit refusé sa main, indigne' de la preférence qu'elle donne à un étranger, adresse sa plainte à son père , qui aussitôt ordonne à Mer

cure de se rendre à Carthage , pour dire de sa part à Énée qu'il lui commande de sortir incessamment de la Libye , et de faire voile pour l'Italie les destins veulent qu'il s'établisse. Énée , docile aux ordres du souverain des dieux, se met promptement en état d'obéir, et ordonne qu'on prépare secrètement tout ce qui est nécessaire pour le départ. Didon devine son dessein, etlui en fait de vifs et tendres reproches; Énée le lui avoue. La reine a recours aux larmes et aux prières ; rien n'ébranle le prince troyen. Elle emploie inutilement les sollicitations de sa sour ; elle s'emporte , et ne peut rien obtenir , ni par ses reproches , ni par ses menaces. Mercure ayant réitéré'à Énée l'ordre de Jupiter , ce prince ne diffère plus, et fait appareiller pendant la nuit ; enfin il lève l'ancre, et part. Didon, désespérée de la fuite de son amant, ne peut survivre à sa douleur, et prend la funeste résolution de se délivrer de la vie ; elle feint un sacrifice au dieu des enfers , et fait elever un bucher dans une cour intérieure de son palais. Après avoir trompé sa sæur au sujet de cès lugubres préparatifs , après avoir éloigné d'elle tous ses courtisans et toutes ses femmes , elle monté sur le bücher; et ayant déploré son sort et regretté son infidèle amant, se tue avec l'épée méme qu'il lui avoit laissée en partant.

elle

« PreviousContinue »