Relations politiques et commerciales de l'Empire romain avec l'Asie orientale l'Hyrcanie, l'Indie, la Bactriane et la Chine pendant les cinq premiers siècles de l'ère chrétienne, d'après les témoignages latins, grecs, arabes, persans, indiens et chinois ...

Front Cover
Imprimerie impériale, 1863 - Asia - 339 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 145 - Caesar et omnis luli progenies magnum caeli ventura sub axem. 790 hic vir, hic est, tibi quem promitti saepius audis, Augustus Caesar, divi genus, aurea condet saecula qui rursus Latio regnata per arva Saturno quondam, super et Garamantas et Indos proferet imperium ; iacet extra sidera tellus, extra anni solisque vias, ubi caelifer Atlas axem umero torquet stellis ardentibus aptum.
Page 301 - Montesquieu avant tous, semblaient avoir dit le dernier mot. La différence des points de départ, et en grande partie celle des époques, expliqueraient, au besoin, la différence des systèmes, si système il y a. Par un entraînement naturel à la société de son temps, Montesquieu s'est fait patricien romain et a envisagé le monde du haut du Capitole. Fils des vaincus de César, j'ai aperçu le Capitole du fond d'une bourgade celtique; je l'ai vu autrement et ne l'ai pas moins admiré; mais...
Page 94 - Elle peint l'Euphrate, qui coule plus mollement (depuis qu'il est soumis aux lois romaines), et nos aigles conduites à la victoire par Ventidius, qui venge enfin, sous les auspices de César Auguste, les mânes de Crassus et nos étendards captifs. Parthe superbe, qu'enorgueillissaient nos désastres, là aussi tu parais abattu sous une main romaine. Au premier rang je figure en vainqueur. Je n'attendais pas moins d'un amour si fidèle et si tendre. Elle s'y est aussi représentée, pâle, défaite,...
Page 12 - Jamais sujet plus nouveau et plus important ne fut abordé par l'érudition moderne. Un empire dont i Lu à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. — NB L'auteur renvoie quelquefois à son mémoire sur le royaume de la Mésène et de la Kharacène et sur le Périple de la mer Erythrée...
Page 65 - ... quinque in partes toto disponitur orbe. atque duae gelido vastantur frigore semper: illic et densa tellus absconditur umbra, et nulla incepto perlabitur unda liquore, 155 sed durata riget densam in glaciemque nivemque, quippe ubi non umquam Titan super egerit ortus.
Page 70 - Et nati natorum, et qui nascentur ab illis : a prophecy, as it seems, of the Roman empire. Seneca the tragedian hath these verses : Venient annis Specula seris, quibus Oceanus Vincula rerum laxet, et ingens Pateat tellus, Tiphysque novos Detegat orbes, nee sit terris Ultima Thule : a prophecy of the discovery of America.
Page 220 - Pan-tehao de pousser ses conquêtes jusqu'à la mer Caspienne. Il soumit plus de cinquante royaumes, dont il envoya les héritiers présomptifs à la cour de l'Empereur, pour y rester en otage et demeurer garants de la fidélité de leurs compatriotes.
Page 118 - Est-il dans l'univers de plage si lointaine Où ta valeur, grand roi, ne te puisse porter, Et ne m'offre bientôt des exploits à chanter ? Non, non, ne faisons plus de plaintes inutiles : Puisqu'ainsi dans deux mois tu prends quarante villes, Assuré des beaux vers dont ton bras me répond, Je t'attends dans deux ans aux bords de l'Hellespont.
Page 10 - On pourrait appliquer à Helliez et à Masselin ce que l'auteur du traité grec intitulé le Monde, et attribué à Aristote , a dit à propos de l'étude des lois qui régissent l'univers : « Qui osera comparer à de si hautes connaissances ces détails où l'on s'occupe de la figure d'une ville, du cours d'une rivière , où l'on décrit les beautés naturelles d'une localité, d'une montagne, telle que l'Ossa, le Nyssa ou l'antre de Corycée?
Page 276 - Roma recepta polos, exaudi, genetrix hominum genetrixque deorum, non procul a caelo per tua templa sumus : 50 te canimus semperque, sinent dum fata, canemus : sospes nemo potest immemor esse tui. obruerint citius scelerata oblivia solem, quam tuus ex nostro corde recedat honos.

Bibliographic information