Dictionnaire critique, littéraire et bibliographique des principaux Livres condamnés au feu, supprimés ou censurés: précédé d'un discours sur ces sortes d'ouvrages, Volume 1

Front Cover
Chez A. A. Renouard, Libraire, rue Saint-André-des-Arts, No. 55., 1806 - Prohibited books - 343 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - Et je condamne de cœur et de bouche la doctrine des Cinq Propositions de Cornélius Jansénius, contenue dans son livre intitulé Augustinus, que ces deux papes et les évêques ont condamnées : laquelle doctrine n'est point celle de saint Augustin, que Jansénius a mal expliquée contre le vrai sens de ce saint docteur.
Page 226 - L'un, des faveurs de Rome esclave ambitieux, S'adresse au légat seul, et devant lui déclare Qu'il est temps que les lis rampent sous la tiare : Qu'on érige à Paris ce sanglant tribunal, Ce monument affreux du pouvoir monacal, Que l'Espagne a reçu, mais qu'elle-même abhorre, Qui venge les autels et qui les déshonore, Qui, tout couvert de sang, de flammes entouré, Egorge les mortels avec un fer sacré : Comme si nous vivions dans ces temps déplorables Où la terre adorait des dieux impitoyables,...
Page 140 - ... chacun applaudit : mais on ne croit et on n'aime point; au contraire, on hait d'autant plus qu'on supporte plus impatiemment la contrainte qui réduit à faire semblant d'aimer. Nulle puissance humaine ne peut forcer le retranchement impénétrable de la liberté d'un cœur.
Page 15 - Abrégé sur ,lequel on puisse vous inquiéter. On sera fâché , mais -comme les plaideurs qui ont perdu leur procès. Vous avez d'ailleurs un archevêque* qui pense comme vous, qui est prudent comme vous , et qui sera bientôt de l'Académie; il ne ressemble point du tout à Martin Le Franc de Pompignan.
Page 191 - Que depuis la chute d'Adam , le plaisir est l'unique ressort qui remue le cœur de l'homme ; que ce plaisir est inévitable quand il vient , et invincible quand il est v.enu. Si ce plaisir est céleste, il porte à la vertu ; s'il est terrestre , il détermine au vice; et la volonté se trouve nécessairement en traînée par celui des deux qui est actuellement le plus fort.
Page 148 - La convention nationale déclare Louis Capet, dernier roi des Français, coupable de conspiration contre la liberté de la nation, et d'attentat contre la sûreté générale de l'État.
Page 139 - L'amour du peuple, le bien public, l'intérêt général de la société, est donc la loi immuable et universelle des souverains. Cette loi est antérieure à tout contrat; elle est fondée sur la nature même ; elle est la source et la règle sûre de toutes les autres lois. Celui qui gouverne doit être le premier et le plus obéissant à cette loi primitive ; il peut tout sur les peuples, mais cette loi doit pouvoir tout sur lui. Le père commun de la grande famille ne lui a confié ses...
Page 314 - ... dire; qui prononce ici que l'homme est pervers par sa nature, et qui fait, ailleurs, de la nature des êtres, la règle de leurs devoirs, et la source de leur félicité...
Page 193 - Les semi-pélagiens admettaient la nécessité de la grâce intérieure prévenante pour chaque acte en particulier, même pour le commencement de la foi, et ils étaient hérétiques en ce qu'ils voulaient que cette grâce fût telle que la volonté humaine pût lui résister ou lui obéir.
Page 61 - Henri, parla grâce de Dieu, roi de Navarre , prince souverain de Béarn , premier pair et prince de France, s'oppose à la déclaration et excommunication de Sixte V, soi-disant pape de Rome , la maintient fausse et en appelle comme d'abus en la cour des pairs de France, desquels il a cet honneur d'estre le premier.

Bibliographic information