Revue du progres politique, social et littéraire

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - ... l'esprit même de l'antiquité. Je cherche cet aréopage où saint Paul annonça aux sages du monde le Dieu inconnu. Mais le profane vient après le sacré, et je ne dédaigne pas de descendre au Pirée, où Socrate fait le plan de sa république. Je monte au double sommet du Parnasse, je cueille les lauriers de Delphes, et je goûte les délices de Tempé.
Page 194 - La Grèce entière s'ouvre à moi ; le sultan effrayé recule ; déjà le Péloponnèse respire en liberté, et l'église de Corinthe va refleurir : la voix de l'apôtre s'y fera encore entendre. Je me sens transporté dans ces beaux lieux et parmi ces ruines précieuses pour y recueillir, avec les plus curieux monuments, l'esprit même de l'antiquité. Je cherche cet aréopage où saint Paul annonça aux sages du monde le Dieu inconnu. Mais le profane vient après le sacré, et je ne dédaigne pas...
Page 575 - Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun, s'unissant à tous, n'obéisse pourtant qu'à lui-même, et reste aussi libre qu'auparavant!
Page 127 - La poésie née du christianisme, la poésie de notre temps est donc le drame; le caractère du drame est le réel; le réel résulte de la combinaison toute naturelle de deux types, le sublime et le grotesque, qui se croisent dans le drame, comme ils se croisent dans la vie et dans la création. Car la poésie vraie, la poésie complète, est dans l'harmonie des contraires.
Page 575 - Si l'on recherche en quoi consiste précisément le plus grand bien de tous , qui doit être la fin de tout système de législation , on trouvera qu'il se réduit à ces deux objets principaux , la liberté et l' égalité : la liberté , parce que toute dépendance particulière est autant de force ôtée au corps de l'état ; l'égalité , parce que la liberté ne peut subsister sans elle.
Page 674 - Il faut même que, dans les grandes accusations, le criminel, concurremment avec la loi, se choisisse des juges, ou, du moins, qu'il en puisse récuser un si grand nombre que ceux qui restent soient censés être de son choix.
Page 6 - C'était une confédération de petits souverains, de petits despotes , inégaux entre eux et ayant , les uns envers les autres , des devoirs et des droits , mais investis dans leurs propres domaines, sur leurs sujets personnels et directs, d'un pouvoir arbitraire et absolu.
Page 418 - ... de la singulière réception qui l'attendait. Madame, « lui dit cette amie dès qu'elle l'aperçut, il faut vous « hâter de ramener James à Greenock. Je ne puis plus « endurer l'état d'excitation dans lequel il me met : je suis « harassée par le manque de sommeil. Chaque nuit, quand « l'heure ordinaire du coucher de ma famille approche, « votre fils parvient adroitement à soulever une discussion « dans laquelle il trouve toujours le moyen d'introduire « quelque conte; celui-ci, au...
Page 113 - Dieu n'aurait pas été éligible. Jésus-Christ, dont vous faites un Dieu dans les chaires, dans la tribune, vous venez de le reléguer parmi la canaille ! et vous voulez que je vous respecte, vous, prêtres d'un Dieu prolétaire et qui n'était pas même un citoyen actif ! Respectez donc la pauvreté qu'il a ennoblie. « Mais que voulez-vous dire avec...
Page 677 - ... sur le terrain , où nous avions eu le soin de faire arriver des munitions, où nous savions trouver des armes, que j'ai donné le signal, que je leur ai mis les armes à la main, et que je leur ai donné l'ordre de marcher. Ces citoyens ont donc été entraînés', forcés par une violence morale, de suivre cet ordre. Selon moi, ils sont innocents. Je pense que cette déclaration doit avoir quelque valeur auprès de vous ; car pour mon compte, je ne prétends pas en bénéficier.

Bibliographic information