Biographie nouvelle des contemporains: ou Dictionnaire historique et raisonné de tous les hommes qui, depuis la révolution française, ont acquis de la célébrité par leurs actions, leurs écrits, leurs erreurs ou leurs crimes, soit en France, soit dans les pays étrangers; précédée d'un tableau par ordre chronologique des époques célèbres et des événemens remarquables, tant en France qu'à l'étranger, depuis 1787 jusqu'à ce jour, et d'une table alphabétique des assemblées législatives, à partir de l'assemblée constituante jusqu'aux dernières chambres des pairs et des députés, Volume 18

Front Cover
Librairie historique, 1825 - Biography
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 172 - Après avoir entendu son arrêt , elle avait dit aux brigands du tribunal révolutionnaire : fous me jugez digne de partager le sort des grands hommes que vous avez assassinés ; je tâcherai de porter à l'échafaud le courage qu'ils y ont montré.
Page 85 - Robespierre jeune. Je suis aussi coupable que mon frère: je partage ses vertus ; je veux partager son sort. Je demande aussi le décret d'accusation contre moi.
Page 206 - Hugo, maréchal des camps et armées du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis...
Page 322 - Mémoires sur diverses antiquités de la Perse, et sur les médailles des rois de la dynastie des Sassanides ; suivis de l'histoire de cette dynastie traduite du persan de Mirkhond.
Page 356 - patriotes sont proscrits, le peuple entier est levé; » ce serait le trahir que de ne pas te rendre à la « maison commune où nous sommes.
Page 73 - Et puissé-je, aux dépens de ma vie et de ma réputation même, concourir avec vous à la gloire et au bonheur de notre commune patrie...
Page 75 - On dira peut-être que je suis un esprit étroit, un homme à préjugés, que sais-je ? un fanatique. J'ai déjà dit que je ne parlais, ni comme un individu, ni comme un philosophe systématique, mais comme un représentant du peuple. L'athéisme est aristocratique; l'idée d'un grand être, qui veille sur l'innocence opprimée et qui punit le crime triomphant, est toute populaire.
Page 268 - Observations sur un strabisme divergent de l'œil droit, guéri sur un sujet adulte qui en était affecté depuis son enfance, in-8% Paris, 1814-
Page 33 - L'imprimeur eut donc seul à en répondre, et fut condamné à trois mois de prison, comme coupable d'avoir tenté d'affaiblir le respect dû à la personne et à l'autorité du Roi.
Page 45 - Piecueil d'estampes représentant les grades , les rangs et les dignités , suivant le costume de toutes les nations existantes, avec des explications historiques.

Bibliographic information