Canada

Front Cover
Typ. de C. Darveau, 1884 - Canada - 448 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 144 - Ou ne sait pas, chez nous, ce que c'est que la guerre ; Mais nous sommes d'un sang qu'on n'intimide guère, Et je me suis laissé dire que nos anciens Ont su ce que c'était que les canons prussiens. Du reste, pas besoin d'être instruit, que je sache, Pour se faire tuer ou brandir une hache ; Et c'est la hache en main que nous partirons tous ; Car la France, monsieur... la France, voyez- vous ... Il se tut ; un sanglot l'étreignait à la gorge.
Page 172 - Les enfants ou leurs descendants succèdent à leurs père et mère, aïeuls, aïeules, ou autres ascendants, sans distinction de sexe ni de primogéniture, et encore qu'ils soient issus de différents mariages. Ils succèdent par égales portions et par tête, quand ils sont tous au premier degré et appelés de leur chef: ils succèdent par souche, lorsqu'ils viennent tous ou en partie par représentation.
Page 173 - Les immeubles que les époux possèdent au jour de la célébration du mariage, ou qui leur échoient pendant son cours à titre de succession, n'entrent point en communauté. Néanmoins, si l'un des époux avait acquis un immeuble depuis le contrat de mariage, contenant stipulation de communauté, et avant la célébration du mariage, l'immeuble acquis dans cet intervalle entrera...
Page 66 - Dans les Chambres du parlement du Canada et les Chambres de la législature de Québec, l'usage de la langue française ou de la langue anglaise, dans les débats, sera facultatif; mais dans la rédaction des...
Page 173 - Il est permis de faire, dans les contrats de mariage, toutes sortes de conventions, même celles qui seraient nulles dans tout autre acte entrevifs ; telles sont : la renonciation à une succession non ouverte, la donation de biens futurs, l'institution contractuelle et autres dispositions !\ cause de mort. Lebrun, Corn., liv. 1, c. 3, n°~4. — Renusson, Corn., part. 1, c. 4, n" 1. — Pothier, Corn., Intr., n
Page 144 - D'un scapulaire neuf montrait le cordon vert : — Oui, monsieur le consul, reprit-il, nous ne sommes Que cinq cents aujourd'hui ; mais, tonnerre ! des hommes, Nous en aurons, allez !... Prenez toujours cinq cents, Et dix mille demain vous répondront...
Page 64 - Parlement général au moins une fois par année, de manière qu'il ne doive jamais s'écouler plus de douze mois entre la dernière séance d'une session et la première séance de la session suivante.
Page 288 - D'après le recensement de 1881, ils étaient en effet au nombre de 13,013, tandis que les habitants de toutes les autres origines ne comptaient pas pour plus de 9,005. Le collège St-Louis a cependant été fermé. Nous verrous tout à l'heure pourquoi. Un journal hebdomadaire, le Moniteur Acadien, soutient vaillamment la lutte contre ses confrères de la presse anglaise, et s'occupe avec patriotisme de hâter les progrès des Acadiens. Tout cela n'est pas suffisant, et il pourrait être fait davantage...
Page 143 - Saint-Roch, où vit en travaillant Une race d'élite au cœur fort et vaillant, Là surtout, ébranlant ces poitrines robustes, Où trouvent tant d'écho toutes les causes justes, Retentit douloureux ce cri de désespoir : La France va mourir!... Ce fut navrant. Un soir, Un de ces soirs brumeux et sombres de l'automne, Où la bise aux créneaux chante plus monotone, De ces donjons, à l'heure où les sons familiers De la cloche partout ferment les ateliers, La haute citadelle, avec sa garde anglaise,...
Page 203 - Un poêle et son tuyau, une crémaillère et ses accessoires et une paire de chenets, un assortiment d'ustensiles de cuisine, une paire de pincettes et une pelle, une table, six chaises, six couteaux, six fourchettes, six assiettes, six tasses à thé, six soucoupes, un sucrier, un pot au lait, une théière, six cuillères, tous rouets à filer et métiers à tisser destinés aux usages domestiques...

Bibliographic information