Le grand vocabulaire françois: contenant 10. L'explication de chaque mot considéré dans ses diverses acceptions grammaticales ... 20. Les loix de l'orthographe ... & généralement tout ce qui a rapport à léloquence & à la poésie. 30. La géographie ancienne & moderne ... 40. Des détails raisonnés & philosophiques sur l'économie ...

Front Cover
C. Panckoucke, 1769 - French language
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 503 - ... soient des hommes, parce que, si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes chrétiens. De petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait aux Africains; car si elle était telle qu'ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d'Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d'en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié?
Page 84 - ... sont au milieu des autres ; les mères portent leurs petits et les tiennent embrassés de leur trompe ; ils ne gardent cet ordre que dans les marches périlleuses, lorsqu'ils vont paître sur des terres cultivées ; ils se promènent ou voyagent avec moins de...
Page 395 - C'est où je serai des suivants De ce bon monarque de France, Qui fut le père des savants, En un siècle plein d'ignorance. . Dès que j'approcherai de lui, II voudra que je lui raconte Tout ce que tu fais aujourd'hui, Pour combler l'Espagne de honte.
Page 91 - ... avec son genou qu'il place à la roue : il semble qu'il comprenne ce qu'on lui dit. Son conducteur veut-il lui faire faire quelque corvée pénible, il lui explique de quoi il est question, et lui détaille les raisons qui doivent l'engager à obéir : si l'Éléphant marque de la répugnance à ce qu'il exige de lui, le cornac...
Page 177 - L'autorité qu'on a sur les autres vient toujours de quelque mérite, soit d'esprit, de naissance ou d'état; elle fait honneur. Le pouvoir vient pour l'ordinaire de quelque liaison, soit de cœur ou d'intérêt ; il augmente le crédit.
Page 494 - Les peuples fimples n'ont qu'un cfclavage réel (a) , parce que leurs femmes & leurs enfans font les travaux domeftiques. Les peuples voluptueux ont un efclavage perfonnel , parce que le luxe demande le fervice des efclaves clans la maifon.
Page 275 - ... pas en faifant des réflexions fur ce qu'il lit, devient bientôt fujette à l'ennui. Mais à force d'exercer fon imagination, on la dompte ; & cette faculté rendue docile fait ce qu'on lui demande.
Page 116 - Quoi ! sire ! on vous conseille de monter sur mer , comme s'il n'y avait pas d'autre moyen de conserver votre royaume que de le quitter! Si vous n'étiez pas en France, il faudrait percer au travers de tous les hasards et de tous les obstacles pour y venir : et , maintenant que vous y êtes , on voudrait que vous en sortissiez! Et vos amis seraient d'avis que vous fissiez de...
Page 438 - L'épreuve par l'eau fe faifoit , ou par l'eau bouillante, ou par l'eau froide : l'épreuve par l'eau bouillante étoit accompagnée des mêmes cérémonies que celle du fer chaud, & confiftoit à plonger la main dans une cuve , pour y prendre un anneau qui y étoit fufpendu plus ou moins profondément.
Page 397 - II leur déploie et leur dit : « Gens de bien, Ouvrez vos yeux, voyez : y at-il rien ? — Non, dit quelqu'un des plus près regardans.

Bibliographic information