Revue des deux mondes, Volume 4; Volume 7; Volume 99

Front Cover
Au bureau de la Revue des deux mondes., 1853 - French literature
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 547 - Madrid que la république des lettres était celle des loups, toujours armés les uns contre les autres, et que, livrés au mépris où ce risible acharnement les conduit, tous les insectes, les moustiques, les cousins, les critiques, les maringouins...
Page 245 - A l'ouverture de la séance, il le posa sur la table du roi, disant: « Sire, voilà de quoi vos sujets se nourrissent !... » Dimanche dernier, le roi traversait le faubourg Saint-Victor.
Page 178 - Ah! quel bonheur d'aller en mer! Par un ciel chaud, par un ciel clair, La mer vaut la campagne; Si le ciel bleu devient tout noir, Dans nos cœurs brille encor l'espoir, Car Dieu nous accompagne. Le bon Jésus marchait sur l'eau, Va sans peur, mon petit bateau.
Page 569 - M. Corneille nous a fait un grand tort; nous avions ci-devant des pièces de théâtre pour trois écus, que l'on nous faisoit en une nuit, on y étoit accoutumé, et nous gagnions beaucoup. Présentement les pièces de M. Corneille nous coûtent bien de l'argent, et nous gagnons peu de chose.
Page 241 - ... au roi dans sa dédicace, lequel demeure en sûreté sous son figuier, cultivant sa terre, et comme à l'abri de Votre Majesté, qui a à ses côtés la justice et la paix. Le fatal génie qui préside à nos destinées ne permit pas longtemps ce calme...
Page 245 - Au moment où j'écris, en pleine paix, avec les apparences d'une récolte, sinon abondante, du moins passable, les hommes meurent tout autour de nous comme des mouches, de pauvreté, et broutant l'herbe. Les provinces du Maine, Angoumois, Touraine, Haut-Poitou, Périgord, Orléanais, fierry, sont les plus maltraitées; cela gagne les environs de Versailles.
Page 552 - Qui diable est-ce donc qu'on trompe ici? Tout le monde est dans le secret ! BARTHOLO, haut.
Page 589 - Nous jouons vos pièces, parce qu'elles nous fournissent de bonnes recettes, et nous les jouerons malgré vous, malgré tous les décrets du monde, et je ne conseille à personne de venir nous en empêcher, il y passerait mal son temps. » Mais Beaumarchais n'était pas homme à se décourager dans la défense d'une cause juste. Jusqu'à la fin de sa vie il se constitua, auprès des ministres de la monarchie ou de la république, le patron des auteurs dramatiques, et une de ses dernières lettres...
Page 573 - Il ya beaucoup d'objets, me dit-il, sur lesquels nous ne pouvons offrir à MM. les auteurs qu'une cote mal taillée. - Ce que je demande à la Comédie, beaucoup plus que l'argent, lui répondis-je, est une cote bien taillée, un compte exact, qui puisse servir de type ou de modèle à tous les décomptes futurs, et ramener la paix entre les acteurs et les auteurs. -Je vois bien, me dit-il en secouant la tête, que vous voulez ouvrir une querelle avec la Comédie.
Page 552 - Grimm au sujet du Barbier, jamais première représentation n'attira plus de monde. — On ne pouvait, dit de son côté La Harpe dans sa Correspondance , on ne pouvait paraître dans un moment plus marqué de faveur populaire, ni attirer un plus grand concours 1.

Bibliographic information