Dictionaire critique de la Langue francaise, Volume 2

Front Cover
Chez Jean Mossy Pere et Fils, 1787 - French language
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 224 - Ceux qui ont dit qu'une fatalité aveugle a produit tous les effets que nous voyons dans le monde, ont dit une grande absurdité; car quelle plus grande absurdité qu'une fatalité aveugle qui aurait produit des êtres intelligents?
Page 17 - SAIS QUOI, le lustre du brillant, et qu'on a remarqué qu'il aurait également bien dit le brillant du lustre; il aurait même mieux dit, s'il pouvait y avoir du mieux dans ce qui est absolument mauvais. Mais ces mots ne sont pas faits pour être sous le régime l'un de l'autre : on ne dit pas l'éclat du brillant, ni le brillant du lustre; encore moins le lustre du brillant, et le brillant de l'éclat.
Page 121 - Caract., ch. xi.) 2« Quand ces deux mots sont relatifs à ce que possèdent les autres, envieux dit plus que jaloux. Le premier marque une disposition habituelle et de caractère ; l'autre peut désigner un sentiment passager : le premier désigne un sentiment actuel plus fort que le second. On peut être quelquefois jaloux sans être naturellement envieux : la jalousie, surtout au premier mouvement, est un sentiment dont on a quelquefois peine à se défendre; l'envie est un sentiment bas, qui...
Page 380 - Les mal heureux croyent facilement ce qu'ils désirent avec ardeur ; et, ce qu'ils redoutent, ils n'imaginent pas que rien peut les en garantir.
Page 70 - ... est un sentiment volontaire, courageux, sincère, qui rend l'âme féconde, qui la fait profiter des grands exemples, et la porte souvent au-dessus de ce qu'elle admire; et que celle-là au contraire est un mouvement violent et comme un aveu contraint du mérite qui est hors d'elle; qu'elle va même jusques à nier la vertu dans les sujets où elle existe, ou qui...
Page 56 - O soleil, ô grand luminaire! Si jadis l'horreur d'un festin Fit que de ta route ordinaire Tu reculas vers le matin, Et d'un émerveillable change Te couchas aux rives du Gange, D'où vient que, ta sévérité, Moindre qu'en la faute d'Atrée, Ne punit point cette contrée D'une éternelle obscurité?
Page 405 - Les deux tiers de ma vie sont écoulés; pourquoi tant m'inquiéter sur ce qui m'en reste? La plus brillante fortune ne mérite point ni le tourment que je me donne...
Page 539 - Ne soyez jamais en peine de ceux qui ont le don des larmes ; je prie Dieu que je ne sente jamais de ces douleurs où les yeux ne soulagent point le cœur. Il est vrai qu'il ya des pensées et des paroles qui sont étranges; mais rien n'est dangereux quand on pleure.
Page 417 - DANS L'IDÉE , DANS LA TÊTE. On a dans Vidée ce qu'on pense ; on le croit. On a dans la tête ce qu'on veut ; on y travaille. Nos imaginations sont dans l'idée , et nos desseins dans la, tête. Les courtisans se mettent aisément dans l'idée que le prince doit faire leur fortune; mais il en est peu qui se mettent dans la tête de le mériter par des services marqués au coin de la vertu.
Page 79 - LAIT Perrette, sur sa tête ayant un pot au lait Bien posé sur un coussinet, Prétendait arriver sans encombre à la ville. Légère et court vêtue, elle allait à grands pas, Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile, Cotillon simple et souliers plats. Notre laitière ainsi troussée...

Bibliographic information