Les traditions provenc̜ales: réponse aux arguments de M. l'abbé Duchesne

Front Cover
Imprimérie Marseillaise, 1904 - Provence (France) - 196 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 185 - Unam, quae Lycios fidumque vehebat Oronten, Ipsius ante oculos ingens a vertice pontus In puppim ferit : excutitur pronusque magister Volvitur in caput ; ast illam ter fluctus ibidem Torquet agens circum, et rapidus vorat aequore vertex.
Page 91 - L'an de la Nativité du Seigneur DCCX, VIe jour de décembre, dans la nuit et très secrètement, sous Je règne du très pieux Eudes, roi des Français, au temps des ravages de la perfide nation des Sarrasins, ce corps de la très chère et vénérable sainte Marie-Madeleine a été, par crainte de ladite perfide nation, transféré] de son tombeau d'albâtre dans ce tombeau de marbre, après en avoir enlevé le corps de Sidoine, parce qu'ici il est mieux caché.
Page 105 - France au xme et au commencement du xiv" siècle, une multitude de renseignements précieux, dont l'équivalent n'existe nulle part ailleurs. Un autre genre de mérite ne saurait lui être contesté, il a épuisé tous les moyens qu'on avait de son temps pour arriver à la connaissance de la vérité.
Page 105 - Albigeois, par l'accomplissement de plusieurs missions politiques ou religieuses, et par le gouvernement d'un diocèse. Cependant, au milieu d'occupations si multiples et si absorbantes, Bernard Gui sut trouver le temps nécessaire pour composer des ouvrages historiques d'une étendue et d'une valeur considérables. Depuis sa jeunesse jusqu'à la veille de sa mort, il a tenu la plume pour préparer, rédiger et compléter d'immenses compilations, qui embrassent l'histoire générale, l'hagiographie,...
Page 95 - XIIIe; on y parle d'un sarcophage sculpté , sans le décrire assez pour qu'il soit possible de savoir duquel on a voulu parler. La détermination fut faite sur les lieux. On discerna le sarcophage que les Bourguignons étaient censés avoir ouvert ; et, comme on n'était pas en mesure de contester l'ouverture et le larcin , on s'arrangea de manière à prouver que les voleurs de reliques s'étaient mal adressés.
Page 12 - Ac sic ergo cum ceperit se hora septima facere, omnes ad Lazarium veniunt. Lazarium autem, id est 5 Bethania, est forsitan secundo miliario a civitate. Euntibus autem de lerusolima in Lazarium forsitan ad quingentos passus de eodem loco ecclesia est in strata in eo loco, in quo occurrit Domino Maria soror Lazari. Ibi ergo cum venerit episcopus, occurrent illi omnes monachi, et populus ibi ingreditur, ю dicitur unus ymnus et una antiphona et legitur ipse locus de evangelio, ubi occurrit soror Lazari...
Page 175 - Grecs d'Asie-Mineure et des Syriens, il y ait eu, dès les premiers temps du christianisme, je dirais volontiers dès le temps des apôtres, un petit noyau de fidèles, c'est ce qui est, en soi, très vraisemblable. De là, l'Évangile se répandit à l'intérieur du pays.
Page 105 - ... distingue nettement ce que, de son chef, il ajoute aux citations d'auteurs plus anciens; il met en balance les témoignages contradictoires; il discute les dates et ne confond pas ce qui est simplement probable avec ce qui lui paraît démontré.
Page 140 - ... était guidé par l'intérêt. Pour toute personne impartiale, la crypte de Saint-Maximin n'est autre chose que la sépulture d'une famille gallo-romaine du cinquième ou du sixième siècle.
Page 114 - VIIIe siècle, dans la France méridionale, l'Espagne et l'Italie, attend encore un document. De plus, la formule spéciale anno Nativitatis Dominicae est postérieure de plusieurs siècles à l'introduction de l'ère chrétienne. Dans les recueils de documents relatifs à la Provence, comme le Cartulaire de Saint-Victor et les appendices des tomes I et XVI du Gallia christiana, il faut descendre jusqu'au XIV siècle, ou, au plus tôt, jusqu'aux dernières années du XIIIe, pour trouver l'annus Nativitatis...

Bibliographic information