Oeuvres de Fénélon, Volume 17

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 161 - Nulle puissance humaine ne peut forcer le retranchement impénétrable de la liberté du cœur. La force ne peut jamais persuader les hommes ; elle ne fait que des hypocrites. Quand les rois se mêlent de religion , au lieu de la protéger, ils la mettent en servitude. Accordez à tous la tolérance civile...
Page 3 - Pour les filles, dit-on , il ne faut pas qu'elles soient savantes , la curiosité les rend vaines et précieuses ; il suffit qu'elles sachent gouverner un jour leurs ménages, et obéir à leurs maris sans raisonner.
Page 85 - Je voudrais même faire voir aux jeunes filles la noble simplicité qui paraît dans les statues et dans les autres figures qui nous restent des femmes grecques et romaines...
Page 179 - Qu'ils sont beaux les pieds de ces hommes qu'on voit venir du haut des montagnes , apporter la paix, annoncer les biens éternels, prêcher le salut, et dire: O Sion, ton Dieu régnera sur toi ! Les voici ces nouveaux conquérants, qui viennent sans armes, excepté la croix du Sauveur.
Page 16 - La curiosité des enfans est un penchant de la nature qui va comme au-devant de l'instruction ; ne manquez pas d'en profiter. Par exemple , à la campagne ils voient un moulin , et ils veulent savoir ce que c'est ; il faut leur montrer comment se prépare l'aliment qui nourrit l'homme. Ils aperçoivent des moissonneurs , et il faut leur expliquer ce qu'ils font , comment on sème le blé , et comment il se multiplie dans la terre.
Page 44 - Père eût seul introduite; c'était la méthode et la pratique universelle de l'Église. Elle consisté à montrer, par la suite de l'histoire, la religion aussi ancienne que le monde, Jésus-Christ attendu dans l'ancien testament, et Jésus-Christ régnant dans le nouveau; c'est le fond de l'instruction chrétienne.
Page 397 - Voilà la source des communautés religieuses : oh, qu'elle est belle ! qu'elle est touchante ! que la terre ressemble au ciel, quand les hommes y vivent ainsi ! Mais, hélas ! que cette ferveur des anciens jours nous reproche le relâchement et la tiédeur des nôtres ! Il me semble que j'entends saint Antoine, qui se plaint de ce que le soleil vient troubler sa prière, qui a été aussi longue que la nuit. Je crois le voir qui reçoit une lettre de l'empereur, et qui dit à ses disciples : Réjouissez...
Page 28 - ... parlez devant lui, avec d'autres personnes , du malheur de ceux qui manquent de raison et d'honneur jusqu'à se faire châtier ; retranchez les marques d'amitié ordinaires , jusqu'à ce que vous voyiez qu'il ait besoin de consolation; rendez ce châtiment public...
Page 81 - Dites peu à peu ces choses, selon les occasions, les besoins et la portée des esprits. Observez encore que la finesse vient toujours d'un cœur bas et d'un petit esprit. On n'est fin qu'à cause qu'on se veut cacher...
Page 179 - Sion ! ton Dieu régnera sur toi ! Les voici, ces nouveaux conquérants qui viennent sans armes, excepté la Croix du Sauveur. Ils viennent, non pour enlever les richesses et répandre le sang des .vaincus, mais pour offrir leur propre sang et communiquer le trésor céleste.

Bibliographic information