Commentaires, Volume 1

Front Cover
J. Barbou, 1788
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 409 - Pendant que ces choses se passoient auprès d'Alise, les Etats de la Gaule s'étant assemblés, réglèrent qu'au lieu de faire prendre les armes à tous ceux qui étoient en état de les porter, comme...
Page 155 - Irès-persuadé qu'ils ne sollicitaient ce délai que pour avoir le temps de faire revenir leur cavalerie, il leur promit cependant de n'avancer ce jour-là que de quatre milles , pour être plus à portée d'avoir de l'eau. En même temps, il leur ordonna de venir le trouver le lendemain en grand nombre, afin qu'il examinât leurs demandes. Cependant il envoya ordre aux chefs de sa cavalerie, qui avait pris les...
Page 285 - C'est une honte parmi eux d'avoir commerce avec une femme avant l'âge de vingt ans ; ce qui ne peut demeurer inconnu , parce qu'ils se baignent pêlemêle dans les rivières, et qu'ils ne sont couverts que d'une simple peau, ou de quelque autre habillement fort court , qui laisse à nu la plus grande partie de leurs corps.
Page 14 - Quibus rebus adductus Caesar non exspectandum sibi statuit, dum, omnibus fortunis sociorum consumptis, in Santonos Helvetii pervenirent. xn. Flumen est Arar, quod per fines Aeduorum et Sequanorum in Rhodanum influit incredibili lenitate, ita ut oculis in utram partem fluat judicari non possit.
Page 281 - ... temps ils font vœu de consacrer à Mars les dépouilles de l'ennemi, et après la victoire ils lui sacrifient le bétail qu'ils ont pris ; le...
Page 413 - ... il faut avoir égard à la Gaule entière, que nous avons appelée à notre secours. Quel sera, je vous le demande, le découragement de nos voisins et de nos proches, s'ils se voient obligés de combattre presque sur les cadavres de quatre-vingt mille hommes des leurs?
Page 423 - Le combat s'allume en même temps partout : tout est attaqué ; et s'il ya quelque endroit qui paroisse foible, c'est là que l'on court. Les Romains ont tant de fortifications à défendre, qu'il ne leur est pas aisé d'être partout? Ce qui contribuoit encore beaucoup à étonner nos gens pendant l'action, c'étoient les cris des Barbares, qui se...
Page 429 - Vercingétorix assembla le conseil, dit qu'il n'avpit point entrepris cette guerre pour ses intérêts particuliers, mais pour la liberté commune ; que puisqu'il falloit céder au sort , il s'offroit à eux pour tout ce qu'ils voudroient faire de lui , soit que leur intention fût ou de le livrer vivant aux Romains, ou de les appaiser par sa mort.
Page 423 - Vergasillaunus sortit du camp sur les six heures du soir avec ses troupes; et ne se trouvant plus qu'à peu de distance de nos retranchemens vers le point du jour, il les cacha derrière la montagne , et les laissa se reposer de la fatigue de la nuit.
Page 425 - Labiénus avec six cohortes, et loi ordonne, s'il ne peut pas arrêter les ennemis, de retirer les cohortes pour faire une sortie, lui recommandant de n'en venir là qu'à la dernière extrémité. Il va lui-même encourager le reste, et les exhorter à ne pas se rebuter du travail , leur représentant que c'étoit alors l'heure et le moment de couronner tous leurs combats précédens et d'en recueillir le fruit.

Bibliographic information