Revue encyclopédique: liberté, égalité, association, Volume 8

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 289 - Oui, Monsieur, nous avons entendu les intentions qu'on a suggérées au Roi ; et vous, qui ne sauriez être son organe auprès des Etats...
Page 81 - Ici c'est ce vieillard que l'ingrate lonie A vu de mers en mers promener ses malheurs : Aveugle, il mendiait au prix de son génie Un pain mouillé de pleurs. Là le Tasse , brûlé d'une flamme fatale , Expiant dans les fers sa gloire et son amour, Quand il va recueillir la palme triomphale, Descend au noir séjour.
Page 78 - ... mouvement s'arrête, la pièce demeure inachevée. A la limite, l'intellectualité s'évapore à peu près complètement : dans le Soir, dans le Souvenir, dans bon nombre ^'Harmonies. Ce caractère avait été très bien remarqué par Léon Thiessé : « Souvent les Méditations de M. de Lamartine peuvent être comparées à des airs d'une musique harmonieuse à laquelle il manque des paroles. » Des romances sans paroles : on ne saurait trouver de terme plus exact et plus expressif. L'idée...
Page 81 - Tasse, brûlé d'une flamme fatale, Expiant dans les fers sa gloire et son amour, Quand il va recueillir la palme triomphale, Descend au noir séjour. Partout des malheureux, des proscrits, des victimes, Luttant contre le sort ou contre les bourreaux ; On...
Page 84 - Ebranlent notre globe et te sont étrangères. Tu n'es jamais troublé du bruit de nos misères ; Et ton front, toujours calme, éclaire les tombeaux Des peuples, dont tu vis s'élever les berceaux. Qui pourrait s'égaler à ta vaste puissance? Ta présence est le jour, la nuit est ton absence, La nature sans toi, c'est l'univers sans Dieu. Père de la lumière, et des vents et du feu, Renfermant dans les plis de ta robe éclatante ' Le rubis, l'émeraude et l'opale inconstante...
Page 196 - Y at-il des signes caractéristiques suffisans pour distinguer toujours avec certitude le véritable cancer des autres maladies qui lui ressemblent » En cas de réponse affirmative , « Quels sont ces signes? » Faut-il toujours considérer cette maladie comme l'effet d'une indisposition du corps entier, ou bien n'est-elle parfois que locale? Si • elle doit être considérée comme une indisposition du corps entier, les remèdes extérieurs , soit l'amputation, soit le remède appliqué par les...
Page 439 - ... local, et là, les uns, comme agens de change, les autres, comme courtiers de commerce; ceux-ci, comme spéculateurs, armateurs ou banquiers; ceux-là, comme simples commissionnaires, négocient leur papier , ou traitent des marchandises d'après les cours publics qu'ils ont sous leurs yeux, pour les différentes places de l'Europe. N"est-il pas vraiment intéressant ce musée commercial, érigé dans l'établissement où ces...
Page 387 - HISTOIRE DE LA VILLE DE KHOTAN , tirée des annales de la Chine et traduite du chinois, suivie de recherches sur la substance minérale, appelée par les Chinois pierre de lu, et sur le jaspe des anciens ; par M.
Page 614 - Le» cahiers suivans paraîtront régulièrement le i" de chaque mois. Le prix de l'abonnement est de 12 fr. pour les 12 cahiers, que l'on recevra mois par mois, franc de port par la poste. La lettre d'avis et l'argent que l'on enverra par les directeurs des postes, doivent être affranchis et adressés à F. Buisson , imprirncur-libr.
Page 399 - A 2 heures, une masse de pierres brûlantes s'échappa du volcan avec une force extraordinaire, et mit en feu dans sa chute tout ce qu'elle put atteindre. Les secousses occasionnées par l'éruption étaient si vives et se succédaient si rapidement, que les maisons, et même les vaisseaux qui se trouvaient à la côte, en ressentaient les effets. La fumée et les cendres que vomissait le cratère eurent bientôt obscurci tous les environs de la montagne et même les lieux plus éloignés.

Bibliographic information