Anecdotes du règne de Louis XVI: contenant tout ce qui concerne ce monarque, sa famille & la reine ... les princes, les ministres, &c., les assemblées des notables: L'Assemblée nationale ... les détails intéressans & secrets de la évolution ... les États-Unis de l'Amérique Septentrionale; la marine, les finances, l'adminstration judiciaire [et] militaire; les faits dignes de remarque, [et]c, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 31 - ... de notre cœur, et nous nous occupons déjà des moyens de les réduire à des bornes convenables. De tels sacrifices ne nous coûteront rien dès qu'ils pourront tourner au soulagement de nos sujets ; leur bonheur fera notre gloire , et le bien que nous pourrons leur faire sera la plus douce récompense de nos soins et de nos travaux.
Page 140 - Quoique je comprenne ma maison militaire dans les objets dont je viens de faire l'énuinération , je ne me suis pas encore occupé de son organisation. Je désire à cet égard , comme à tout autre , de concilier mes vues avec le nouvel ordre de choses. Je. n'hésite pas à penser que le nombre de...
Page 174 - Si ceux qui ont donné ces conseils à notre roi, avaient assez de confiance dans leurs principes pour les exposer devant nous, ce moment amènerait le plus beau triomphe de la vérité. « L'état n'a rien à redouter que des mauvais principes qui osent assiéger le trône même, et ne respectent pas la confiance du plus pur, du plus vertueux des princes.
Page 72 - SainteAmpoule , et qui étaient précédés chacun de leur écuyer portant un guidon chargé , d'un côté des armes de France et de Navarre , et de l'autre de celles de leurs maisons.
Page 203 - Dation fe prépare. Vous qui pouvez influer par tant de moyens fur la confiance publique , éclairez fur fes véritables intérêts le peuple qu'on égare , ce bon peuple qui m'eft fi cher, & dont on m'affure que je fuis aimé , quand on veut me confoler de mes peines.
Page 157 - Le temps lui paraissant favorable pour placer le lendemain un cône*, SM en donna l'ordre. La marée fixait le départ de ce cône vers quatre heures du matin ; Louis XVI s'y rendit auparavant, pour en suivre toute l'opération. Lorsque le cône fut à flot, le roi s'embarqua, et le suivit quelques instants ; ensuite il alla visiter l'escadre d'évolution commandée par M.
Page 174 - L'état n'a rien à redouter que des mauvais principes qui osent assiéger le trône même , et ne respectent pas la conscience du plus pur , du plus vertueux des princes. Et comment s'y prendon, sire, pour vous faire douter de l'attachement et de l'amour de vos sujets?
Page 140 - D'après ces considérations , j'ai retardé l'époque à laquelle mes gardes-du-corps doivent reprendre leur service ; et le délai de l'organisation de ma maison militaire a d'autant moins d'inconvéniens , que , depuis que la garde nationale fait le service auprès de moi , je trouve en elle tout le...
Page 311 - Il fallut rétrograder, et que sa majesté et le comte d'Artois fissent un long tour pour rentrer d'un autre côté. Le lendemain, explication avec le roi, qui déclara que, toujours couché à onze heures du soir et ayant besoin de repos, le bruit, dans la nuit, le réveillait. Il pria...
Page 267 - Polignac ayant montré ces vers, tournure obligeante delà refuser, ses flatteurs les trouvèrent mauvais, croyant qu'ils étaient de madame de Boufflers. On ne manqua pas de rendre à celle-ci le jugement qui en avait été porté dans le cercle de la duchesse. « J'en suis fâchée , répondit-elle, pour le pauvre Racine; car ils sont de lui. » En effet, on lit les six premiers dans Sritannicus, acte II , scène m.

Bibliographic information