Les rues de Paris, ou, Paris chez soi, Paris ancien et nouveau: historique, monumental et pittoresque avec tous les changements éxecutés ou projetes récemment. Orné de 200 gravures des meilleurs artistes avec nouveau plan de Paris. Ouvrage rédigé par l'elite de la littérature contemporaine terminé par une revue générale du nouveau Paris et la vie mystérieuse de jour et de nuit de ses habitants a notre époque

Front Cover
P. Boizard - Paris (France) - 397 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 343 - Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j'ai tant aimé.
Page 59 - VIEUX soldats de plomb que nous sommes, Au cordeau nous alignant tous, Si des rangs sortent quelques hommes, Tous nous crions : ' A bas les fous ! ' On les persécute, on les tue, Sauf, après un lent examen, A leur dresser une statue Pour la gloire du genre humain.
Page 297 - Et ce signe sacré, cette étoile du brave, Ne sent plus palpiter son cœur. Hier, quand de ses jours la source fut tarie, La France, en le voyant sur sa couche étendu, Implorait un accent de cette voix chérie. Hélas ! au cri plaintif jeté par la patrie, C'est la première fois qu'il n'a pas répondu...
Page 132 - Demande-leur encore où loge en ces marais Un magistrat qu'on voit rarement au palais ; Qui, revenant chez lui lorsque chacun sommeille, Du bruit de ses chevaux bien souvent les réveille ; Chez qui l'on voit entrer, pour orner ses celliers, Force quartauts de vin, et point de créanciers. Si tu veux, cher ami, leur parler...
Page 151 - Il s'en va, ce cruel vainqueur, II s'en va plein de gloire ; II s'en va, méprisant mon cœur, Sa plus noble victoire. Et malgré toute sa rigueur J'en garde la mémoire.
Page 29 - Entre ces vieux appuis dont l'affreuse grand'salle Soutient l'énorme poids de sa voûte infernale , Est un pilier fameux" , des plaideurs respecté, Et toujours de Normands à midi fréquenté. Là , sur des tas poudreux de sacs et de pratique...
Page 59 - Vieux soldats de plomb que nous sommes, Au cordeau nous alignant tous , Si des rangs sortent quelques hommes , • Tous nous crions : A bas les fous ! On les persécute, on les tue ; Sauf, après un lent examen , A leur dresser une statue , Pour la gloire du genre humain.
Page 186 - ... de divertir le plus grand roi du monde leur avait fait oublier que Sa Majesté avait à son service d'excellents originaux , dont ils n'étaient que de très faibles copies; mais que, puisqu'elle avait bien voulu souffrir leurs manières de campagne, il la suppliait très...
Page 108 - C'est elle ! Dieu que je suis aise ! Oui, c'est la bonne édition; Voilà bien, pages douze et seize, Les deux fautes d'impression Qui ne sont pas dans la mauvaise, faits en épigramme par Pons de Verdun (Contes et poésies, 1807, p.
Page 61 - II est trois portes à cet antre : L'espoir , l'infamie et la mort. C'est par la première qu'on entre, Et par les deux autres qu'on sort.

Bibliographic information