Etude sur les Vestales d'après les classiques et les découvertes du Forum

Front Cover
V. Palme, 1890 - Vestal virgins - 344 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 171 - Apollo. 10 teque adeo decus hoc aevi, te consule, inibit, Pollio, et incipient magni procedere menses ; te duce, si qua manent sceleris vestigia nostri, inrita perpetua solvent formidine terras, ille deum vitam accipiet divisque videbit 15 permixtos heroas et ipse videbitur illis, pacatumque reget patriis virtutibus orbem.
Page 146 - Convertant !) Priami imperio Phrygibusque futurum. Sin manibus vestris vestram ascendisset in urbem, Ultro Asiam magno Pelopea ad mœnia bello Venturam, et nostros ea fata manere nepotes.
Page 153 - Tempus erat, quo prima quies mortalibus aegris incipit et dono divum gratissima serpit. In somnis ecce ante oculos maestissimus Hector 270 visus adesse mihi largosque effundere fletus, raptatus bigis ut quondam aterque cruento pulvere perque pedes traiectus lora tumentes. Hei mihi qualis erat...
Page 171 - Ultima Cumaei venit iam carminis aetas. magnus ab integro saeclorum nascitur ordo. 5 iam redit et Virgo, redeunt Saturnia regna, iam nova progenies caelo demittitur alto. tu modo nascenti puero, quo ferrea primum desinet ac toto surget gens aurea mundo, casta fave Lucina. tuus iam regnat Apollo.
Page 32 - ... hoc, ubi nunc fora sunt, udae tenuere paludes ; amne redundatis fossa madebat aquis. Curtius ille lacus, siccas qui sustinet aras, nunc solida est tellus, sed lacus ante fuit.
Page 186 - Tarpéien, tonnait du haut de son roc nu et désert, et les rives du Tibre étaient comme étrangères à nos génisses. A cet endroit qu'on appelle les Degrés, là où s'élève le palais de Rémus, un unique foyer était tout le vaste empire de deux frères. Dans cette salle majestueuse, resplendissante de la pourpre sénatoriale, s'assirent autrefois des hommes aux âmes rustiques, aux vêtements de peaux. Une trompe de bouvier convoquait ces premiers citoyens de Rome, et c'était souvent dans...
Page 53 - FLAVIAE • L • FIL • PVBLICIAE . V . V . MAX . SANCTISSIMAE • PIISSIMAEQ. . CVIVS - SANCTISSIMAM . ET RELIGIOSAM • CVRAM . SACROR . QVAM . PER • OMNES • GRADVS SACERDOTII . LAVDABILI • ADMI NISTRATIONE . OPERATVR . NVMEN SANCTISSIMAE - VESTAE . MATRIS COMPROBAVIT AEMILIA . ROGATILLA . C . F...
Page 283 - est juste de reconnaître, sous tant d'adorations diffé« rentes, une seule divinité. Nous contemplons les « mêmes astres, le même ciel nous est commun, le « même monde nous enferme. Qu'importe de quelle « manière chacun cherche la vérité? Une seule voie « ne peut suffire pour arriver à ce grand secret... Mais « de telles disputes sont bonnes pour les oisifs (1).
Page 25 - Alter Aventinum mane cacumen init. Sex Remus, hie volucres bis sex videt ordine ; pacto Statur, et arbitrium Romulus urbis habet. Apta dies legitur, qua moenia signet aratro. Sacra Palis suberant; inde movetur opus...
Page 175 - ... n'a pas été • prononcé dans toute sa déposition; il a dit: je sais « tout Enfin, que peut-il y avoir de saint et de sacré " pour des hommes qui, lorsque la frayeur les précipite « aux pieds de leurs dieux pour les apaiser, souillent » de victimes humaines leurs autels et leurs temples « Qui ignore en effet qu'ils ont conservé jusqu'à ce jour « l'affreux et barbare usage des sacrifices humains? » Des mœurs, passant au caractère et à la puissance des Allobroges, Cicéron s'écrie...

Bibliographic information