Die Darstellung der französischen Zustände in Montesquieus Lettres persanes verglichen mit der Wirklichkeit

Front Cover
R. Nischkowsky, 1902 - 80 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 45 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Page 68 - Après un calcul aussi exact qu'il peut l'être dans ces sortes de choses, j'ai trouvé qu'il ya à peine sur la Terre la dixième partie des hommes qui y étaient dans les anciens temps. Ce qu'il ya d'étonnant, c'est qu'elle se dépeuple tous les jours, et, si cela continue, dans dix siècles, elle ne sera qu'un désert.
Page 23 - Font de dévotion métier et marchandise, Et veulent acheter crédit et dignités A prix de faux clins d'yeux et d'élans affectés; Ces gens, dis-je, qu'on voit d'une ardeur non commune...
Page 39 - Ce sont ici les poètes, me dit-il, c'est-à-dire ces auteurs dont le métier est de mettre des entraves au bon sens et d'accabler la raison sous les agréments comme on ensevelissait autrefois les femmes sous leurs ornements et leurs parures.
Page 54 - Ces escomptes enrichissaient les gents d'argent et de finance aux dépens du public, et la circulation de l'argent ne se faisait plus, parce que l'espèce...
Page 42 - Ich singe, wie der Vogel singt, der in den Zweigen wohnet,. das Lied, das aus der Kehle dringt, ist Lohn, der reichlich lohnet,. doch darf ich bitten, bitt' ich eins: Laß mir den besten Becher Weins in purem Golde reichen!
Page 11 - Aimez les Espagnols et tous vos sujets attachés à « vos couronnes et à votre personne. Ne préférez pas « ceux qui vous flatteront le plus ; estimez ceux qui , « pour le bien, hasarderont de vous déplaire. Ce sont
Page 63 - Ils font voler les armées comme les grues, et tomber les murailles comme des cartons ; ils ont des ponts sur toutes les rivières, des routes secrètes dans toutes les montagnes, des magasins immenses dans les sables brûlants : il ne leur manque que le bon sens.
Page 78 - Toutefois, je me rendrai encore ce témoignage, et je me flatte que le tissu de ces Mémoires ne me le rendra pas moins, que j'ai été infiniment en garde contre mes affections et mes aversions, et encore plus contre celles-ci, pour ne parler des uns et des autres que la balance à la main...
Page 26 - Il est toujours tout juste et tout bon ; mais sa grâce Ne descend pas toujours avec même efficace ; Après certains moments que perdent nos longueurs, Elle quitte ces traits qui pénètrent les cœurs ; Le nôtre s'endurcit, la repousse, l'égaré : Le bras qui la versait en devient plus avare, Et cette sainte ardeur qui doit porter au bien Tombe plus rarement, ou n'opère plus rien.

Bibliographic information