Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

Pages.

LIVRE DIX -SEPTIÈME.

CO MME NT L E S L OIS DE LA SERVITUDE POLITIQ UE

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

CHA P. V II.

CHA P. VlII.

LlVRE DIX-HUITIÈME.

DE s LoIs DANs LE RAPPoRT QU'ELLES ONT

CHA P. I.

CH A P. II.

A VEC LA NAT UR E D U TE R R AIN .

Comment la nature du terrain influe sur les lois. .

Continuation du même sujet . . . . . . . . . . .

251

252

253

256

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

l. A. B. De la chevelure royale. .

Pages.

Quels sont les pays les plus cultivés. . . . . . . . 257

Nouveaux effets de la fertilité et de la stérilité du

pays. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259

Des peuples des îles. . . . . . . . . . . . . . . 260

Des pays formés par l'industrie des hommes. . . . 261

Des ouvrages des hommes. . . . . . . . . . . . . 263

Rapport général des lois. . . . . . . . . . . . . 264

Du terrain de l'Amérique. . . . . . . . . . . . . 265

Du nombre des hommes dans le rapport avec la ma- -

nière dont ils se procurent la subsistance. . , . . 266

Des peuples sauvages et des peuples barbares. . . . 267

Du droit des gens chez les peuples qui ne cultivent

point les terres. . . . . . . . . . . . . . . . . 268

Des lois civiles chez les peuples qui ne cultivent

point les terres. . . . . . . . . . . . . .. . . 269

De l'état politique des peuples qui ne cultivent point #

les terres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 271

Des peuples qui connoissent l'usage de la monnoie. 272

Des lois civiles chez les peuples qui ne connoissent

point l'usage de la monnoie. . . . , . . . . . . 273

Des lois politiques chez les peuples qui n'ont point .

l'usage de la monnoie. . . . . . . . . . . . . . 274

Force de la superstition. . . . . . . . . . . . . . 275

De la liberté des Arabes et de la servitude des Tar-
tares. . . . . . . . . . . . . . . .. · · · · · · 270

Du droit des gens des Tartares. . . .. . . . . . . 278

Loi civile des Tartares. . . . . . . . . . . . . . 279

D'une loi civile des peuples Germains. . . . . . . - 280

De la longue chevelure des rois Francs'. . .. • • . 288

Des mariages des rois Francs. . . . .. • • • • • • • 289

Childéric . . . . . . . . . . . . . . · · · · · · 2o0

De la majorité des rois Francs. . . .. • • • • • • • 291

Continuation du même sujet. . . . . .. · · · · · **

De l'adoption chez les Germains. - • • • • • • • • 206

Esprit sanguinaire des rois Francs. . . . . . . . . 297

Des assemblées de la nation chez les Francs. . . - 2oo

De l'autorité du clergé dans la première race. . · . 300

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

QUI FoRMENT L'ESPRIT GÉNÉRAL
LES MOEURS ET LES MANIÈREs D'UNE NATIoN.

LOIS DANS LE RAPPoRT QU'ELLE s oNT AVEC LEs PRINCIPEs

Pages.

I. Du sujet de ce livre. . . . . . . . . . . . . . . 301

II. Combien, pour les meilleures lois, il est nécessaire

que les esprits soient préparés. . . . . . . . . 303

III. De la tyrannie. . - . - . - - . . .. . - . - . - 305

IV. Ce que c'est que l'esprit général. . . . . . . . . . 307

V. Combien il faut être attentif à ne point changer

l'esprit général d'une nation. . . . . . . . . . 308

VI. Qu'il ne faut pas tout corriger . . . . . . . . . . 310

VII. Des Athéniens et des Lacédémoniens. . . . . . . . 311

VIII. Effets de l'humeur sociable. . . . . . . . . . . . 312

IX. De la vanité et de l'orgueil des nations. . . . . . . 313

X. Du caractère des Espagnols et de celui des Chinois. 315

XI. Réflexion . . - . . . - . . - . - . . . . . . . . 317

XII. Des manières et des mœurs dans l'État despotique. 318

XIII. Des manières chez les Chinois . . . . . . . . . . 320

XIV. Quels sont les moyens naturels de changer les mœurs

et les manières d'une nation. . . . . . . . . . . 321

X V. Influence du gouvernement domestique sur le poli-

tique • • • • • • • • • • • • • • • • • • • . . 324

XVI. Comment quelques législateurs ont confondu les

principes qui gouvernent les hommes. . . . . . . 325

XVII. Propriété particulière au gouvernement de la Chine. 328

XVIII. Conséquences du chapitre précédent. . . . . . . . 330

XIX. Comment s'est faite cette union de la religion, des lois,

des mœurs et des manières, chez les Chinois. . . 332

XX . Explication d'un paradoxe sur les Chinois. . . . . 334

XXI. Comment les lois doivent être relatives aux mœurs et

aux manières. . . . . . . . . . . . . . . . . . 336

XXII. Continuation du mème sujet. . . . . . . . . . . . 337

XXIII. Comment les lois suivent les mœurs. . . . . . . . 338

XXIV. Continuation du même sujet. . . . . . . . . . . . 339

XXV. Continuation du mème sujet. . . . . . . . . . . . 34l

XXVI. Continuation du même sujet. . . . . . . . . . . . 342

XXVII. Comment les lois peuvent contribuer à former les

mœurs, les manières et le caractère d'une mation. 343

QUA TRIEME PARTIE.

LIVRE VINGTIEME.

DES LOIS DANS LE R APPoRT QU'ELLEs oNT AVEC LE COMMER CE

CoNSIDÉRÉ DANS SA NATUR E ET SES DISTINCT1ONs.

Pages.

I. Du commerce . . . . . . .. . . . . . . . .. . . 361

II. De l'esprit du commerce. . . . . . . . . . . . . 362

III. De la pauvreté des peuples. . . . . . . .. . . . . 364

IV. Du commerce dans les divers gouvernements. . . . 365

V. Des peuples qui ont fait le commerce d'économie . . 368

VI. Quelques effets d'une grande navigation. . . . , . 369

VII. Esprit de l'Angleterre sur le commerce. . . . . . . 371

VIII. Comment on a gêné quelquefois le commerce d'éco-

nomie . . - . .. • . . . . . . . . . . . . . . . 372

IX. De l'exclusion en fait de commerce. . . . . . . . 373

X. Établissement propre au commerce d'économie. . . 374

X I. Continuation du même sujet . . . . . . . . . . . . 376

XII. De la liberté du commerce. . . ... . . . . . . . 377

XIII. Ce qui détruit cette liberté. . . . . . . . . . . . 378

XIV. Des lois de commerce qui emportent la confiscation

des marchandises. . . . . . . . . . . . . . . . 380

X V. De la contrainte par corps. . . . . . . . .. . . . 381

XV I. Belle loi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 383

XVII. Loi de Rhodes. . . . . . . - . . . . . . . . . . 384

XVIII. Des juges pour le commerce . . . . . . . . . . . 385

XIX. Que le prince ne doit point faire le commerce. , . . 387

XX. Continuation du même sujet. . . . . . . . . . . . 388

XXI. Du commerce de la noblesse dans la monarchie 1. . . 389

XXII. Réflexion particulière. . . . . . . . . . . . . . . 300

XXIII. A quelles nations il est désavantageux de faire le

commerce . . . . . . , . . . . . . . . . . . . 393

. B. Du commerce dans la monarchie.

[merged small][merged small][ocr errors]

CoNsIDÉRÉ DANS LES RÉvoLuTIoNs QU'IL A E UEs DANS LE MONDE.

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Pages.

Quelques considérations générales. . . . .. , . . . 396

Des peuples d'Afrique.. . . . . . . . . . . . . . 398

Que les besoins des peuples du Midi sont différents

de ceux des peuples du Nord. . . . . . . . . . 399

Principale différence du commerce des anciens d'avec

celui d'aujourd'hui. . . . . . . . , . . . . . . 400

Autres différences. . . . . . . . . . . . . . . , . 401

Du commerce des anciens. . . . . . . . . . . . . 402

Du commerce des Grecs 1. . . . . . . . . . . . 411

D'Alexandre. Sa conquête. . . . . . . . . . . . . 415

Du commerce des rois Grecs après Alexandre. . . . 420

Du tour de l'Afrique. . . . . . .. . . . . .. . . 429

Carthage et Marseille. . . . . . . . . . . . . . . 433

Ile de Délos. Mithridate. . . . . . . . . . . . . . 440

Du génie des Romains pour la marine. . . . . . . . 443

Du génie des Romains pour le commerce. . . , . . 444

Commerce des Romains avec les Barbares. . . . . 446

Du commerce des Romains avec l'Arabie et les Indes. 448

Du commerce après la destruction des Romains

en Occident . .. . . . . . . . . . . . . . . . . 453

Règlement particulier. . . . . . . . . . . . . . . 455

Du commerce, depuis l'affoiblissement des Romains

en Orient . . . . . . . . . - - - - - - . . . . 456

Comment le commerce se fit jour en Europe à travers

la barbarie. . . . . . - . . . . . . . . . . . . 457

Découverte de deux nouveaux mondes; état de
l'Europe à cet égard. . . . . . . . . . . . . . 46l

Des richesses que l'Espagne tira de l'Amérique. . . 467

Problème. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 474

1.A. B. Du commerce des Grecs et de celui de l'Égypte après la conquête

[merged small][merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »