La Critique religieuse, Volume 4

Front Cover
Bureau de la Critique philosophique., 1882
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 161 - Je sais bien que ce n'est pas à des filles à défendre la vérité, quoique l'on peut dire, par une triste rencontre, que, puisque les évêques ont des courages de filles, les filles doivent avoir des courages d'évêques; mais si ce n'est pas à nous à défendre la vérité, c'est à nous à mourir pour la vérité et à souffrir plutôt toutes choses que de l'abandonner....
Page 228 - ... car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles.
Page 228 - Notre Père qui es aux cieux. Pèr Notre Père qui es aux cieux Que ton nom soit sanctifié Que ton règne vienne Que ta volonté soit faite Sur la terre comme au ciel.
Page 369 - Si j'avais voulu prouver que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, le lecteur aurait le droit de me dire, comme au singe de génie : tu es un méchant!
Page 74 - Oui, il ya plus de choses dans le ciel et sur la terre que la philosophie ne saurait en expliquer, fût-ce la philosophie de l'absolu.
Page 26 - Quel bonheur! ô mortel et faible et misérable, Vous criez : « Tout est bien , » d'une voix lamentable ; L'univers vous dément, et votre propre cœur Cent fois de votre esprit a réfuté l'erreur.
Page 375 - Quand même, dit-il, la terre devrait être bientôt bouleversée par un choc céleste, vivre pour autrui, subordonner la personnalité à la sociabilité, ne cesserait pas de constituer jusqu'au bout le bien et le devoir suprêmes (1).
Page 185 - Ne me plaignez point; la maladie est l'état naturel des chrétiens, parce qu'on est par là , comme on devrait toujours être , dans la souffrance des maux , dans la privation de tous les biens et de tous les plaisirs des sens , exempt de toutes les passions qui travaillent pendant tout le cours de la vie , sans ambition , sans avarice , dans l'attente continuelle de la mort.
Page 212 - ... mémoire adressé le 8 octobre 1814 aux hautes puissances assemblées dans le congrès de Vienne par MM. les...
Page 225 - Seigneur, - ce que je vous ai aussi transmis, - que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et après avoir rendu grâces, le rompit et dit: «Prenez et mangez; ceci est mon corps qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

Bibliographic information