Dictionnaire des individus envoyés à la mort judiciairement: révolutionnairement et contre-révolutionn, pendand la révolution, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - ... de corruption des citoyens, de subversion des pouvoirs et de l'esprit public; d'avoir excité des inquiétudes à dessein d'empêcher l'arrivage des denrées à Paris; d'avoir donné asile aux émigrés; ceux qui auront tenté d'ouvrir les prisons; ceux qui auront introduit des armes dans Paris dans le dessein d'assassiner le peuple et la liberté; ceux qui auront tenté d'ébranler ou d'altérer la forme du gouvernement républicain.
Page 20 - La peine portée contre tous les délits dont la connaissance appartient au tribunal révolutionnaire est la mort.
Page xxi - Du courage, de l'énergie, ne laissez en liberté aucun riche ni aucun homme d'esprit» ; et il répondit à un gardien de prison , qui lui demandait la permission de faire raser des prisonniers: « Je leur ferai faire la barbe par le rasoir national. » II avait mis sur sa porte l'inscription suivante : « Ceux qui entreront ici pour solliciter l'élargissement des détenus , n'en sortiront que pour être mis en arrestation».
Page xlv - C'est en présence du peuple, sous les voûtes de la nature, qu'elle rend la justice, comme le ciel la rendrait lui-même.
Page 18 - Art. 3. la ville de Lyon sera détruite. Tout ce qui fut habité par le riche sera démoli. Il ne restera que la maison du pauvre, les habitations des patriotes égorgés ou proscrits, les édifices spécialement employés à l'industrie et les monuments consacrés à l'humanité et à l'instruction publique.
Page 20 - Sont réputés ennemis du peuple ceux qui auront provoqué le rétablissement de la royauté ou cherché à avilir ou à dissoudre la Convention nationale et le gouvernement révolutionnaire et républicain...
Page 17 - ... présenter les actes d'accusation, de surveiller l'instruction qui se fera dans le tribunal extraordinaire, d'entretenir une correspondance suivie avec l'accusateur public et les juges sur toutes les affaires publiques qui seront envoyées au tribunal, et d'en rendre compte à la Convention nationale.
Page 19 - Décret relatif aux arrestations c'individus non compris littéralement dans la loi du 17 septembre, sur les gens suspects, et qui autorise les comités révolutionnaires et de surveillance à faire exécuter provisoirement les mesures de sûreté qu'ils auront arrêtées. 14 Nivôse.
Page 17 - La Convention nationale décrète que quiconque proposerait ou tenterait d'établir en France la royauté ou tout autre pouvoir attentatoire à la souveraineté du peuple, sous quelque dénomination que ce soit, sera puni de mort.
Page lviii - Convention, de leur arracher le cœur, le griller et le manger, et faire mourir les plus marquants dans un tonneau garni de pointes.

Bibliographic information