Page images
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

d 2 nombre

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

incon

inconnu à toute l'antiquité, qui le sera peut-être pour toujours aux siecles futurs, & qui a fait tant de biens & tant de maux. Il discute sur-tout ces loix dans le rapport qu'elles ont avec l'établissement & aux révolutions de la monarchie françoise. Il prouve, contre Mr. l'abbé du Bos, que les Francs sont réellement entrés en conquérans dans les Gaules ; & qu'il n'est pas vrai, comme cet auteur le prétend, qu'ils aient été appellés par les peuples pour succéder aux droits des empereurs romains qui les opprimoient : détail profond , exact & curieux, mais dans lequel il nous est impossible de le suivre. Telle est l'analyse générale, mais trèsinforme & très - imparfaite, de l'ouvrage de Mr. de Montesquieu. Nous l'avons séparée du refte de son éloge, pour ne pas trop interrompre la suite de notre récit.

d 3 IOIS

[graphic]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

EN m'accordant la place de Mr. de Sacy, vous avez moins appris au public ce que je suis , que ce que je dois ètre.

Vous n'avez pas voulu me comparer à lui , mais me le donner pour modele.

Fait pour la société, il y étoit aimable , il y étoit utile : il mettoit la douceur dans les manieres, & la sévérité dans les mœurs.

Il joignoit à un beau génie une ame plus belle encore : les qualités de l'esprit n'étoient chez lui que dans le second ordre : elles ornoient le mérite, mais ne le faifoient pas.

Il écrivoit pour instruire ; &, en instruisant , il se faisoit toujours aimer. Tout respire , dans ses ouvrages , la candeur & la probité; le bon naturel s'y fait sentir ; le grand homme ne s'y montre jamais qu'avec l'honnête homme.

- Il

[ocr errors]
« PreviousContinue »