Des mystères de la vie humaine, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 354 - Spiritus intus alit: totamque infusa per artus ' Mens agitat molem, et magno se corpore miscet ' Inde hominum pecudumque genus vitaeque volantum ' Et quae marmoreo fert monstra sub aequore pontus.
Page 352 - Créateur une quantité suffisante de vie ; aussi les eaux sont peut-être à la te rre , ce que la sève est à l'arbre et le sang à la chair ; les sources qui circulent au sein du globe, y portent la vie comme les veines dans un corps organisé ; les rochers en représentent les ossemens , etc. C'est en suivant ces analogies , qu'on a regardé le monde , le macrocosme , comme le grand modèle de toute organisation : de là vient que l'homme a été nommé petit monde ou microcosme, parce qu'il...
Page 337 - De nos restes putréfiés naissent des végétaux qui nourrissent nos semblables , transmettent quelque chose de nous à ceux qui nous suivent, et par un mouvement insensible, après cent métamorphoses , doivent nous rendre un jour à nous-mêmes. Ainsi, la mer et les nuages forment les pluies qui éternisent la mer; ainsi l'homme , formé de la terre et vivant par elle, doit éterniser et la terre et l'homme.
Page 31 - Si on est doux et soumis avec les plaisirs , on devient mou et efféminé. La douceur n'est pas précisément la bonté, car la rudesse qui est susceptible de bonté est l'opposé de la douceur. La douceur n'est pas non plus l'aménité qui appartient spécialement aux manières. Un homme sauvage peut être doux sans avoir d'aménité.
Page 88 - La vie humaine, comme nous avons vu, est partagée en trois étages. Le premier où dominent avec le sang noir et le foie nos passions basses et l'influence de l'esprit terrestre, le second où dominent avec le sang rouge et le cœur nos passions généreuses et l'influence de l'esprit solaire, le troisième où dominent avec le cerveau et l'esprit nerveux, la volonté, la pensée, la mémoire, et par là même l'influence de l'esprit céleste. Avertis de cette distinction...
Page 300 - ... (28) . Ce mouvement général d'expansion en produit "un autre également général de répression" (29). Pour faire comprendre comment ce dernier mouvement s'engendre du premier, Montlosier a recours à une image que l'on ne serait pas étonné de trouver sous la plume d'Azaïs : "Je...
Page 27 - Comme mère , comme sœur, comme fille et comme épouse, les soins d'une femme nous suivent de l'enfance à l'adolescence, de l'adolescence à l'âge mûr, de l'âge mûr à la caducité.
Page 302 - Je prie tout voyageur qui a un certain espace de pays à parcourir de regarder des deux côtés de sa route ; il y verra des propriétés diverses diversement réparties. Nul doute que chaque détenteur, si on voulait l'abandonner à son penchant, n'anticipât peu à peu sur les propriétés voisines.
Page 32 - La douceur est une disposition générale produite par la bonté ; c'est la condescendance et la flexibilité de notre ton au ton des autres. Mais cette flexibilité doit être volontaire, elle doit être produite avec ressort; sans ressort , l'homme n'est plus doux, il est faible. Il n'_y a de sa part ni abandon, ni sacrifice , il ya soumission , servitude.
Page 35 - Coryce, qui revenant chaque soir dans sa maison , couvrait sa table de fruits qu'il avait cultivés , n'était pas aussi heureux que Lucullus ? On a beau vanter les richesses, le bon sens des nations a érigé en maxime que le bonheur est dans la médiocrité. Et c'est encore pour cela que les...