Versos de Filinto Elysio..

Front Cover
Chez Barrois, libraire, quai Voltaire N0. 5., 1806
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - This neglect then of rime so little is to be taken for a defect, though it may seem so perhaps to vulgar readers, that it rather is to be esteemed an example set, the first in English, of ancient liberty recovered to heroic poem from the troublesome and modern bondage of riming.
Page 32 - Juges insensés que nous sommes, Nous admirons de tels exploits ! Est-ce donc le malheur des hommes Qui fait la vertu des grands rois? Leur gloire , féconde en ruines , Sans le meurtre et sans les rapines Ne sauroit-elle subsister? Images des dieux sur la terre, Est-ce par des coups de tonnerre Que leur grandeur doit éclater?
Page 32 - Des bras d'un soldat effréné. Juges insensés que nous sommes, Nous admirons de tels exploits ! Est-ce donc le malheur des hommes Qui fait la vertu des grands rois...
Page 30 - Apprends que la seule sagesse Peut faire les héros parfaits ; Qu'elle voit toute la bassesse De ceux que ta faveur a faits ; Qu'elle n'adopte point la gloire Qui naît d'une injuste victoire Que le sort remporte pour eux ; Et que, devant ses yeux stoïques, Leurs vertus les plus héroïques Ne sont que des crimes heureux.
Page 11 - English tragedies, as a thing of itself, to all judicious ears, trivial and of no true musical delight; which consists only in apt numbers, fit quantity of syllables, and the sense variously drawn out from one verse into another, not in the jingling sound of like endings — a fault avoided by the learned ancients both in poetry and all good oratory.
Page 26 - La parole animée par les vives images, par les grandes figures, par le transport des passions et par le charme de l'harmonie fut nommée le langage des dieux. Les peuples les plus barbares mêmes n'y ont pas été insensibles. Autant...
Page 38 - La joie imprudente et légère Chez lui ne trouve point d'accès, Et sa crainte active modère L'ivresse des heureux succès. Si la fortune le traverse, Sa constante vertu s'exerce Dans ces obstacles passagers. Le bonheur peut avoir son terme ; Mais la sagesse est toujours ferme, Et les destins toujours légers.
Page 34 - Ne saurait-elle subsister ? Images des dieux sur la terre , Est-ce par des coups de tonnerre Que leur grandeur doit éclater? Mais je veux que dans les alarmes Réside le solide honneur : . Quel vainqueur ne doit qu'à ses armes Ses triomphes et son bonheur ? Tel qu'on nous vante dans l'histoire Doit peut-être toute sa gloire A la honte de son rival. L'inexpérience indocile Du compagnon de Paul-Emile Fit tout le succès d'Annibal.
Page 36 - Montrez-nous, guerriers magnanimes, Votre vertu dans tout son jour ; Voyons comment vos cœurs sublimes Du sort soutiendront le retour : Tant que sa faveur vous seconde, Vous êtes les maîtres du monde, Votre gloire nous éblouit ; Mais au moindre revers funeste, Le masque tombe, l'homme reste, Et le héros s'évanouit.
Page 30 - Dont ces héros soient revêtus , Prenons la raison pour arbitre , Et cherchons en eux leurs vertus : Je n'y trouve qu'extravagance, Faiblesse, injustice , arrogance , Trahisons, fureurs , cruautés : Étrange vertu qui se forme Souvent de l'assemblage énorme Des vices les plus détestés ! Apprends que la seule sagesse Peut faire...

Bibliographic information