Page images
PDF

LIVRE VIII.

De la corruption des principes des trois gouvernemens.

Chàp. I. Idée générale de ce livre, 188

CHAP. II. Dt la corruption du principe de la démocratie , ibid. CHAP. III. De l'esprit et égalité extrême, 192 CHAP. IV. Cause particulière de la corruption du peuple,

CHAP. V. De la corruption du principe de l'aristocratie,

ibid. CHAP. VI. De la corruption du principe de la monarchie,

*95

CHAP. VII. Continuation du même sujet, 197

Chap. VIIL Danger de la corruption du principe du gouvernement monarchique, 198

CHAP. IX. Combien la noblesse est portée à défendre le trône, 199

CHAP. X. De la corruption du principe du gouvernement despotique, 2 00

Chap. XI. Effets naturels de la bonté et de la corruption des principes , ibid.

Chap. XII. Continuation du même sujet, 203

Chap. XIII. Effet du serment che^un peuple vertueux, 205

Chap■ XIV. Comment le plus petit changement dans la constitution entraîne la ruine des principes, 206

Chap. XV. Moyens très-efficaces pour la conservation des trois principes, 207

Chap. XVI. Propriétés distinctives de la république, ibid.

CHAP. XVII. Propriétés distinctives de la monarchie, 209

Chap. XVIII. Que la monarchie d Espagne étoit dans un cas particulier, 210

CHAP. XIX. Propriétés distinctives du gouvernement despotique , . 211

CHAP. XX. Conséquences des chapitres précédens , 212

CHA». XXI. De Vempire de la Chine, ibid.

LIVRE IX.

Des loix, dans le rapport qu'elles ont avec la force défensive,

Chap. I. Comment Us républiques pourvoient à Uur reté , 217 Chap. II. Que la constitution fidirative doit être corn' posée d'états de même nature, sur - tout d'états republicdins- 219 Chap. III. Autres choses requises dans la république ftdérative, 221 Chap. IV. Comment les états despotiques pourvoient à leur sûreté,' 222 Chap. V. Comment la monarchie pourvoit à sa sûreté, 223 Chap. VI. De la force défensive des états en général, 224 Chap. VII. Réflexions, 226 CHAP. VIII. Cas la force défensive d'un état est inférieure à sa force offensive, 227 Chap. IX. De la force relative des états j 228 Chap. X. De la foiflcsse des états voisins, 229

LIVRE X.

Dts loix, dans le rapport qu'elles ont avec la force offensive.

CHAP. I. De la force offensive , 2)0

CHAP. II. De la guerre, ibid.

Chap. III. Du droit de conquête, 2J2 Chap. IV. Quelques avantages du peuple conquis , 23 c

CHAP. V. Gelon, roi de Syracuse, 237

CHAP. VI. D'une république qui conquiert, 238

Chap. VII. Continuation du même sujet, 240

Chap. VIII. Continuation du même sujet, ibid* CHAP. IX. D'une monarchie qui conquiert autour d'elle,

241 CHAP. X. D'une monarchie qui conquiert une autre monarchie , 243 Chap. XI. Des moeurs du peuple vaincu, ibid. CHAP. XII. D'une loi de Cyrus, 044 Chap. XIII. Charles XII, 24e, Chap. XIV. Alexandre, 247 Chap. XV. Nouveaux moyens de conserver la conquête,

CHAP. XVI. D'un état despotique qui conquiert, 254 Chap. XVII. Continuation du même sujet, 255

LIVRE XL

Des loix qui forment la lihtrti politique, dans son rapport avec la constitution.

CHAP. I. Idée générale de ce livre, 256

Chap. II. Diverses significations données au mol de liberté, ibid. CHAP. III. Ce que c'est que la liberté, 258 Chap. IV. Continuation du même sujet, ibid. Chap. V. De l'objet des états divers, 259 Chap. VI. De la constitution d'Angleterre, 260 Chap. VII. Des monarchies que nous connaissons , 278 Chap. VIII. Pourquoi les anciens n'avoient pas une idée bien claire de la monarchie, 279 Chap. IX. Manière de penser d"Aristote, 28, CHAP. X. Manière de penser des autres politiques, 282 Chap. XI. Des rois des temps héroïques chet^ les Grecs,

ibid. CHAP. XII. Du gouvernement des rois de Rome, et comment les trois pouvoirs y furent distribués, 284 Chap. XIII. Réflexions générales sur l'état de Rome, après F expulsion des rois , 287

Chap. XIV. Comment la distribution des trais pouvoirs commença à changer après Vexpulsion des rois, 290

Chap. XV. Comment, dans F état florissant de la république, Rome perdit tout-à-coup sa liberté, 293

Chap. XVI. De la puissance législative, dans la république romaine, 29 f

Chap. XVII. De la puissance exécutrice, dans la mime république, 297

CHAP. XVIII. De la puissance de luger, dans U gouvernement de Rome, 299

CHAP. XIX. Du gouvernement des provinces romaines ,

310

CHAP. XX. Fin de ce livre, 313

LIVRE XII.

Des totx qui forment la liberté politique t dans son rapport avec le citoyen.

Chap. I. lii* de ce livre, 314

Chap. II. De la liberté du citoyen, 31 j

CHAP. III. Continuation du mime sujet, 316

CHAP. IV. Que la liberté est favorisée par la nature des

peines, et leur proportion, ibid.

Chap. V. De certaines accusations qui ont particulièrement

besoin de modération et de prudence, 321

CHAP. VI. Du crime contre nature, 324

CHAP. VII. Du crime de lèse-majesté, 326

Chap. VIII. De la mauvaise application du nom de crime

de sacrilège et de lèse-majesté, 327

CHAP. IX. Continuation du même sujet, 329

Chap. X. Continuation du même sujet, 331

Chap. XI. Des pensées, ibid.

Chap. XII. Des paroles indiscrètes, 33»

Chap. XIII. Des écrits, 334

Chap. XIV. Violation de la pudeur dans la punition des

trimes, m. . iA 336

Chap.

Chap. XV. De l'affranchissement de Tesclave pour accuser le maître, 3 37

CHAP. XVI. Calomnie dans le crime de lèse-majesté, 338 Chap. XVII. De la révélation des conspirations, 3J9 Çhap. XVIII. Combien il est dangereux dans les républiques de trop punir le crime de lèse-majesté, 340 Chap. XIX. Comment on suspend l'usage de la liberté dans la république, 342 CHAP. XX. Des loix favorables à la liberté du citoyen dans la république, 344 Chap. XXI. De la cruauté des loix envers les débiteurs, dans la république , 34c Chap. XXII. Des choses qui attaquent la liberté dans la monarchie, 347 Chap. XXIII. Des espions dans la monarchie, 348 Chap. XXIV. Des lettres anonymes, 3^0 CHAP. XXV. De la manière de gouverner dans la monarchie , 351 Chap. XXVI. Que, dans la monarchie, le prince doit être accessible, 352 Chap. XXVII. Des moeurs du monarque, ibid. CHAP. XXVIII. Des égards que Us monarques doivent à leurs sujets, 353 Chap. XXIX. Des loix civiles propres à mettre un peu de liberté dans le gouvernement despotique, 354 Chap. XXX. Continuation du mime sujet, 356

LIVRE XIII.

Des rapports que la levée des tributs et la grandeur des revenus publics ont avec la liberté.

CHAP. I. Df' revenus de l'état, 358

CHAP. H. Que c'est mal raisonner, de dire que la grandeur

des tributs soit bonne par elle-même , 3 jp

Chap. III. Du tributs, dans les pays une partie du

peuple est esclave de la glèbe, 360

Tome I, s

« PreviousContinue »