Page images
PDF
EPUB

Et vastum motu collabefactat onus.

Quod simul evulsum est, fragor æthera terruit ipsum,
Ictaque subsedit pondere molis humus.
Prima movet Cacus collata prælia dextra,
Remque ferox saxis stipitibusque gerit.
Quis ubi nil agitur, patrias male fortis ad artes
Confugit, et flammas ore sonante vomit,
Quas quotiens proflat, spirare Typhoëa credas
Et rapidum Ætnæo fulgur ab igne jaci.
Occupat Alcides, adductaque clava trinodis
Ter quater adverso sedit in ore viri.

Ille cadit, mixtosque vomit cum sanguine fumos
Et lato moriens pectore plangit humum.
Immolat ex illis taurum tibi, Juppiter, unum
Victor et Evandrum ruricolasque vocat,
Constituitque sibi, quæ Maxima dicitur, aram,
Hic ubi pars Urbis de bove nomen habet.

Ov., Fast., 1, v. 547-582.

CCCXXXV

Mort des trois cent six Fabius.

Hæc fuit illa dies, in qua Veientibus armis
Ter centum Fabii, ter' cecidere duo.
Una domus vires et onus susceperat urbis :
Sumunt gentiles arma professa manus.
Egreditur castris miles generosus ab isdem ;
E quis dux fieri quilibet aptus erat.
Carmentis portæ dextro via proxima Jano.
Ire per hanc noli, quisquis es: omen habet.
Illa fama refert Fabios exisse trecentos;

Porta vacat culpa; sed tamen omen habet'.
Ut celeri passu Cremeram tetigere rapacem,
Turbidus hibernis ille fluebat aquis;

(1) Plusieurs éditeurs considèrent ce vers comme apocryphe et composé par un copiste pour remplir une lacune.

sa chute émeut l'air jusqu'aux régions les plus élevées tandis que la terre s'affaisse sous le poids qui l'écrase. Le premier, Cacus en vient aux mains; avec fureur il engage l'action en s'armant de pierres et de troncs d'arbres; puis, dès qu'il voit l'impuissance de ses efforts, il recourt lâchement à l'art paternel et de sa bouche vomit des flammes à grand bruit. A chaque jet que lance son souffle, on croirait entendre la respiration de Typhée et voir les éclairs qui jaillissent des fournaises de l'Etna. Alcide à son tour l'attaque et, levant sa massue noueuse, trois et quatre fois il l'en frappe en plein visage. Cacus tombe; il vomit à la fois le sang et la fumée, et, mourant, frappe le sol de sa large poitrine. Vainqueur, Hercule t'offre en sacrifice, ô Jupiter, un de ses boeufs; il appelle Evandre et les agrestes habitants du pays; et il se fait élever l'autel nommé Ara Maxima là où se trouve le quartier de Rome qui a gardé le nom de Boarium.

CCCXXXV

(Tom. III, p. 217 et 233.)

C'est en ce jour que sous les armes des Véiens tombèrent les trois cent six Fabius. A elle seule une famille s'était chargée de la défense et des destinées de Rome; tous ceux qui la composent, après s'y être engagés, prennent les armes ; le même camp voit partir ces soldats intrépides dont chacun était digne de commander une armée. Tout près du temple de Janus, à droite, est la rue qui mène à la porte Carmentale; qui que tu sois, ne la suis pas, crains un mauvais présage; c'est par là, dit-on, que sortirent les trois cents Fabius: la porte n'est pas coupable, mais elle n'en est pas moins de funeste augure.

Arrivés rapidement sur les bords de l'impétueux Crémère, dont l'hiver avait grossi les eaux, ils y établissent leur camp; puis, le fer à la main, ils attaquent vaillamment l'armée tyrrhénienne. Tels les lions de la Libye s'é

Castra loco ponunt; destrictis ensibus ipsi
Tyrrhenum valido Marte per agmen eunt;
Non aliter quam cum Libyca de gente1 leones
Invadunt sparsos lata per arva greges.
Diffugiunt hostes inhonestaque volnera tergo
Accipiunt; Tusco sanguine terra rubet;
Sic iterum, sic sæpe cadunt. Ubi vincere aperte
Non datur, insidiasque armaque tecta parant.
Campus erat; campi claudebant ultima colles
Silvaque montanas occulere apta feras.
In medio paucos armentaque rara relinquunt,
Cetera virgultis abdita turba latet.

Ecce, velut torrens undis pluvialibus auctus,
Aut nive, quæ Zephyro victa tepente fluit,
Per sata perque vias fertur, nec, ut ante solebat,
Riparum clausas margine finit aquas:

Sic Fabii vallem latis discursibus implent,

Quodque vident, sternunt: nec metus alter inest. Quo ruitis, generosa domus ? male creditis hosti! Simplex nobilitas, perfida tela cave.

Fraude perit virtus, in apertos undique campos
Prosiliunt hostes et latus omne tenent.

Quid faciant pauci contra tot milia fortes ?
Quidve, quod in misero tempore restet, adest?
Sicut aper, silvis longe Laurentibus actus,

Fulmineo celeres dissipat ore canes,

Mox tamen ipse perit: sic non moriuntur inulti,
Volneraque alterna dantque feruntque manu.
Una dies Fabios ad bellum miserat omnes:
Ad bellum missos perdidit una dies.

Ut tamen Herculeæ superessent semina gentis,
Credibile est ipsos consuluisse Deos.

Nam puer impubes et adhuc non utilis armis
Unus de Fabia gente relictus erat:
Scilicet ut posses olim tu, Maxime, nasci,
Cui res cunctando restituenda foret.

Ov., Fast., 11, v. 195-242.

lancent sur les troupeaux épars dans la plaine. Les ennemis prennent la fuite et reçoivent par derrière de honteuses blessures; le sang étrurien rougit la terre ; ils tombent de même dans la seconde bataille et dans beaucoup d'autres. Désespérant alors de vaincre ouvertement, ils préparent une guerre d'embuscades et de surprises. Il y avait une vaste plaine, fermée par des collines et une forêt, asile des animaux de ces montagnes ; ils y laissent quelques hommes seulement et çà et là des troupeaux ; le reste de leur armée se retire dans les fourrés et s'y tient caché. Soudain, de même qu'un torrent, grossi par la pluie du ciel ou par la neige qui fond au souffle du zéphyr, s'emporte à travers champs et chemins sans plus tenir comme à l'ordinaire ses eaux enfermées dans ses rives, voici que les Fabius envahissent la plaine, la parcourent, y renversent tout ce qu'ils trouvent, sans concevoir le moindre soupçon de quelque autre chose à craindre. Ah! famille généreuse, où courez-vous? Vous ne vous défiez pas de l'ennemi! Prenez garde, en votre imprudente loyauté, aux perfidies de la guerre. La valeur est victime de la ruse; de tous côtés les Véiens s'élancent dans la plaine et en occupent toutes les issues. Que peut cette poignée de braves contre tant de milliers d'adversaires? Quelle ressource leur reste-t-il en cette position désespérée? Un sanglier, quand il a été relancé loin des forêts de Laurentium, repousse de sa hure terrible la troupe acharnée des chiens et finit cependant par succomber lui-même, tels les Fabius font payer cher leur vie et rendent coups pour coups. Un jour avait vu tous les Fabius partir à la guerre, et la guerre les tua tous en un seul jour. Cependant il semble bien que les dieux eux-mêmes aient veillé à ce que la race d'Hercule pût encore se perpétuer. Un tout jeune enfant, que son âge rendait impropre aux armes, était resté, rejeton unique de la famille Fabia, et c'est de lui que tu devais un jour descendre ô Maximus, pour sauver la république en temporisant.

[blocks in formation]

CCCXXXVI

Établissement du culte de Quirinus.

Nam pater armipotens, postquam nova moenia vidit,
Multaque Romulea bella peracta manu,
Juppiter, inquit, habet Romana potentia vires:
Sanguinis officio non eget illa mei.

Redde patri natum. Quamvis intercidit alter,
Pro se proque Remo, qui mihi restat, erit.
<<< Unus erit, quem tu tolles in cærula cæli1»
Tu mihi dixisti; sint rata dicta Jovis. >>
Juppiter annuerat. Nutu tremefactus uterque
Est polus, et cæli pondera novit Atlas.
Est locus, antiqui Capreæ dixere paludem:
Forte tuis illic, Romule, jura dabas.
Sol fugit, et removent subeuntia nubila cælum,
Et gravis effusis decidit imber aquis.
Hinc tonat, hinc missis abrumpitur ignibus æther.
Fit fuga. Rex patriis astra petebat equis.
Luctus erat, falsæque patres in crimine cædis;
Hæsissetque animis forsitan illa fides:

Sed Proculus longa veniebat Julius Alba,
Lunaque fulgebat, nec facis usus erat,
Cum subito motu nubes crepuere sinistræ.
Rettulit ille gradus. horrueruntque comæ.
Pulcher et humano major trabeaque decorus
Romulus in media visus adesse via

Et dixisse simul: « Prohibe lugere Quirites,
Nec violent lacrymis numina nostra suis.
Tura ferant, placentque novum pia turba Quirinum,
Et patrias artes militiamque colant. >>
Jussit, et in tenues oculis evanuit auras.

Convocat hic populos, jussaque verba refert.
Templa deo fiunt, collis quoque dictus ab illo est,
Et referunt certi sacra paterna dies.

Ov., Fast., II, v. 481-512.

(1) Vers emprunté à Ennius. Voir 1ère partie, tom. 1, p. 245. (2) Var.: Sæpes tremuere.

« PreviousContinue »