Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]

Franck (Forêts) A.

Lachieze (Lot), A. Frégeville, C.

Lacrampe (Hautes-Pyrénées), G. Frochot (Côte-d'Or), ex-constituant. Lafont (Lot-et-Garonne), G. Fulchiron l'ainé, Joseph, (Rbóne), ban. Lagrange (Lot-et-Garonne), A. quier.

Lametherie, Antoine (Saône-et-Loire), Gantois (Somme), C.

er-constituant. Garnier-Deschesnes (Seine-et-Oise), C. Langlois (l'Eure), A. Gassendi (Basses-Alpes), ex-constituant. Lapotaire (Morbihan), A. Gaudin (Vendée), A.

Larcher (Haute-Marne), A. Gauthier (Côte-d'Or), A.

Latour-Dauvergne, capitaine de greGauthier (Corrèze), A.

nadiers. Geoffroi Côme, (Saône-et-Loire), ex- Laumond (de la Creuse), G. législateur.

Leblanc (de l'Oise), C. Germain (Jura), G.

Leblanc (Hautes-Alpes), G. Gesnouin (Finistère), G.

Leblond, bibliothécaire des Quatre · Gheysens (Lys), A.

Nations. Gilbert, professeur à l'école vétérinaire Lecerf (de l'Egre), A. d'Alfort.

Leclerc (de Maine-et-Loire), er-conGintrac (Dordogne), A.

ventionnel. Girod (l'Ain), C.

“Leclerc (de Seine-et-Oise). Girot-Pouzols (Pay-de-Dôme), C. Lefevre-Caillet (du Pas-de-Calais), exGonnet (Somme), A.

législateur. Gossuin (Nord), C.

Lefebyre-la-Roche, ex-administrateur
Goyet Dubignon (Mayenne), A. du département de la Seine.
Grappe (Doubs), C.

Lefebvrier (du Morbihan), C.
Grégoire (Meurthe), ex.conventionnel. Légiet (du Loiret), C.
Grenot (Jura), G.

Legrand (de l'Indre), ex-législateur. Guérin (Deux-Sèvres), A.

Lemayod (du Morbihan), A. Guérin (Loiret), G.

Lemée (Côtes-du-Nord), A. Guichard (l'Yonne), G.

Lemesle (de Seine-Inférieure), G. Guillemot (Côte-d'Or), C.

Lemoine (du Calvados), ex-conventionGuirail (Basses-Pyrénées), C.

nel.
Guiter (Pyrénées-Orientales), cx-con- Lenormand (du Calvados), G.
ventionnel.

Lerouge (de l'Aube), A.
Guyot-Desherbiers (Seine), G. Leroux, Etienne (de la Seine),

G.
Hardy (Seine-Inférieure), G.. Lerdy (de l'Eure), C.
Hémart (Marne), G.

Lespinasse (de la Haute-Garonne), ex Hopsomère (l'Escaut), A.

législateur. Houdbert (Sarthe), C.

Lesoine (de l'Ourihe), A. Hubard (Meuse Inférieure), A. Lévêque (da Calvados), commissaire Huon (Finistère), A.

central du département. Haltinguais (Seine-et-Marne), C. Lobjoy.(de l'Aisne), A. Jacomet (Pyrénées-Orientales), A. Louret (de la Somme), C. Jacomin (Drôme), G.

Loyaud (de la Vendée), A. Janod (Jura), C.

Luminais (de la Vendée), G. Jan (l'Eure), A.

Lucas (de l'Allier), ez-consul.
Jourdan (Nièvre), C.

Mallein (de l'Isère), A.
Jouvent (l'Hérault),
C.

Mansord (du Mont-Blanc), C.
Juhel (l'Indre), G.

Maras (d'Eure-et-Loir), G. Kervelegan (Finistère), C.

Marc-Aurèle (de la Haute-Garonne), Laborde (Gers), ex-législateur.

ex-consul à Barcelone.

Martinet (de la Drôme), C. Ramel (Loire), G.
Massa (des Alpes-Maritimes), ex-con- Rampillon (Vienne), C.

ventionnel, commissaire central du Reguis (Basses-Alpes) A.
département.

Renaud-Lascours (Gard). Maugenest (de l'Allier), C.

Renault (Orne), C. Maupetit (de la Mayenne),

A. Reybaud-Clauzonke (Var), ex-accusaMénard (de la Dordogne), ex-conven teur public da tribunal criminel. tionnel

Ricard (Rhône), G. Menessier (de l'Aude), Go

Ricbard (Loire), A. Méric (de l'Aube), A.

Ricour (Lys), C. Metzger (du Haut-Rhio), G.

Rivière (Nord), A. Meyer (de l'Escaul), C.

Rodat (Aveyron), A. Meyer (da Tarn), A.

Ræmers (Meuse-Inférieure), C. Mollevault (Meurthe), C.

Roger-Martin (Haute-Garonne), ex-loMontault-Desillés (de la Vienne), A. gislateur. Montardier (de Seine-et-Oise), C. Rossée (Haut-Rhin), ex-législateur. Monseignat (de l'Aveyron), C. Rousseau-d'Ételoonė (Ardennes), exMorand (des Deux-Sèvres), A.

banguier à Paris. Moreau - Sigismond (du Mont-Terri- Rouvelet (Aveyron), G. ble), A.

Saint-Martin (Ardèche), C. Morel (Marne), G.

Saint-Pierre-Lesperet (Gers), ex-adMosneron ainé, négociant à Nantes, ex ministrateur du département. législateur,

Sallenare (Basses-Pyrénées), G. Monlland (Calvados), A.

Salligay (Marne), A. Nairac (Charente-Inférieure), G. Savary (Eure), C. Olbrechts (Dyle), A.

Sauret (Allier), C. Ornano Michel (Liamone),

Schirmer (Haut-Rhin), A. Ortalle (Jemmappes), C.

Scherlock (Vaucluse), G. Paillart (Eure-et-Loir), A.

Sieyès, Léonce (Var), ex-administraPampelone (Ardèche), er-constituant. teur du département. Papin (Landes), A.

Simon (Sambre-et-Meuse). A. Pellé (Seine-et-Oise), A.

Simon (Seine-et-Marne), G. Pemartin (Basses-Pyrénées), G. Simonnet (Yonne), A. Perrier (Grepoble), négociant. Tack, Paul (Escaut), G. Perrin (Vosges), A.

Tardy (Ain), C. Pictet Diodati (Léman), membre de Tarte (Sambre-et-Meuse), "C.. l'administration centrale du dépar. Tarteyron (Gironde), A. tement.

Tessier (Bouches-du-Rbône), négo-. Pigeon (Dordogne), C.

ciant, commissaire de la comptabiPilatre (Maine-et-Loire), er-conven lité intermédiaire.

tionnel, administrateur des hospi- Thénard (Charente-Inférieure), C. ces civils.

Thevenin (Puy-de-Dôme), A. Pillet (Loire-Inférieure), C.

Thierry (Somme), A. Poisson (Manche), A.

Toulgoet (Finistère), A.
Poulain , Célestin (Marne), C. Trottier (Cher), C.
Poullier (Pas-de-Calais), G. Turgas (Landes), A.
Provost (Mayenne), C.

Trumeau (Indre), C.
Rabane (Seine-Inférieure), C, Vacher, Charles (Cantal), A.
Rabaut (Gard), A.

Van-Kempen (Nord), A.
Raingeard (Loire-Inférieure), A. Van-Ruymbeke (Lys), Co
Rallier (Ile-et-Vilaine),C.

Vergniaud (de la Haute-Vienne), C.

Verne (de la Loire), A.

Villers (de la Loire-Inférieure), ex-conVigneron (de la Haute-Saône), ex-con ventionnel. ventionnel,

Villot (de l'Escaut), C.
Villars (de la Haute-Garonne) ex-con- Vozelle (de la Haute-Loire), G.,

ventionnel.

- Ce fut le 5 nivose ( 26 décembre 1799), que les deux commissions législatives reçurent officiellement, par un message du sénat lui-même, la notification de la constitution de ce corps, et de l'élection qu'il avait faite des membres du tribunat et du corps législatif. En conséquence, les deux commissions se déclarèrent dissoutes.

« Ainsi, dit l'ex-directeur Gohier, une minorité pitoyable crée, , le 19 brumaire, trois commissions provisoires ; ces trois com

missions, sans être un corps constituant, créent une Constitu, lion ; cette Constitution engendre un grand consul ; le grand • consul engendre deux nouveaux consuls et des conseillers d'é, tat; les deux nouveaux petits consuls, réunis avec deux petits » consuls provisoires, métamorphosés en sénateurs, engendrent , la moitié du grand corps dont ceux-ci sont déjà membres ; cette » moitié engendrée engendre l'autre moitié ; et ce grand corps » politique, qu'on appelle, par antiphrase, sénat-conservateur , , étant ainsi complétement engendré, il engendre un corps-légis, latif et un tribunat. Dans trois jours et trois nuits s'opèrent ces

joyeux enfantemens, et toutes les aulorités qui devaient gouver, per la France, ainsi illégitimement engendrées, n'attendent pas , qu'elles soient légitimées par l'adoption nationale, pour s'em» parer des fonctions des autorités qu'elles remplacent. (moires de Gohier, t. II.

Que serait-il arrive si, sur les registres ouverts aux votes du peuple , il se fût trouvé que les acceptations eussent été moins nombreuses que les refus ? Sans doute on avait pris ses mesures en conséquence, et quantité d'anecdotes nous apprennent qu'on ne négligea aucune démarche pour s'assurer une majorité avec laquelle on pût justifier tous les atientats aux droits nationaux dont on venait de se rendre coupable. L'acceptation de la Constitution fut traitée dans les armées comme une affaire de devoir

militaire ; les officiers-généraux ne dédaignèrent pas d'eutrer en pourpalers, même avec les simples soldats, lorsqu'ils se montraient récalcitrans. Dans les départemens et à Paris, l'acceptation ful l'effet des efforts des agens de l'administration de tous les rangs. Quoiqu'il en soit, c'est un spectacle singulier de voir une population , qui avait tant et si volontairement sacrifié au triomphe de la liberté, l'abandonner ainsi aux demandes et aux promesses de quelques ambitieux. Un fait si éirange ne peut s'expliquer, que par cette confiance entière et naïve que les Français prêtent toujours à la parole de leurs semblables. Ce peuple, plein lui-même d'honneur et de bonne foi, n'a jamais pu croire au mensonge; il suppose chez les autres les vertus qu'il possède lui-même.

D'après un rapport fait au conseil d'état et publié par les consuls le 18 pluviose an vin ( 18 février 1800), il résultait que le nombre des citoyens acceptant la Constitution de l'an vui est de.

5,011,007 Et celui des non-acceptans de.

1,562 Trois constitutions avaient été précédemment pro

clamées. Celle de 1791 ne fut point acceptée nominative

ment. Le nombre des citoyens acceptant celle de 1795 a été de.

• 1,801,918 Celui des refusans s'est élevé à.

11,610 Les volans pour la Constitution de l'an iu furent au nombre de..

1,057,390 Les refusans de

49,978 Ainsi, le nombre des votans pour la Constitution de l'an vin, excède de..

1,210,089 celui des votans pour la Constitution de 1795; Et de.

1,953,617 celui des votans pour la Constitution de l'an mi.

[ocr errors]

.

.

[ocr errors]

)

[ocr errors]

Liste des citoyens qui ont provoqué ou favorisé l'événement du

18 brumaire; - emplois auxquels ils ont été appelés dans le nouvel ordre dechoses. - (On ne cite ici que ceux dont les noms

se trouvent mentionnés dans tout ce qui précède.) Sieyès et Roger-Ducos, directeurs.-D'abord consuls provisoires,

puis sénateurs. Lemercier, président du conseil des anciens.-Sénateur. Lucien Bonaparte, président du conseil des cinq-cents. – Mi

nistre de l'intérieur. (En remplacement de Laplace, appelé au

sénat.) Lebrun, du conseil des anciens. - Troisième consül. Gornet, Fargues, Beaupuy, membres de la commission des ins

pecteurs du conseil des anciens. - Sénateurs. Courtois, de la commission. - Tribun. Baraillon, de la même commission. - Membre du corps légis

lalif. Cornudet, Depeyre, Herwyn, Lenoir-Laroche, Peré, Rousseau,

Vernier, Porcher, Vimard, du conseil des anciens. -Séna

teurs.

Lahary, Goupil-Préfela fils, Sédillez, Laussat, Chassiron, Caille

mer, du conseil des anciens. - Tribuns. Perrin, Chatry-Lafosse, Dalphonse , du conseil des anciens.

Membres du corps législatif: Regnier, Crétet, du conseil des anciens. - Conseillers d'éiat. Cabanis, Villetard, Creuzé-Latouche, Jacqueminoi, Chollet , du

conseil des cing-cents. --Sénateurs. Chazal, Chénier, Bérenger, Daunou, Émile Gaudin, Beauvais, Ma

thieu, Thiessé, Gaurlay, Ludot, Thibaut, Chabaud-Latour,

Barra, du conseil des cinq-cents. - Tribuns. Cazenave, Darracq, Devinck.Thierry, Frégeville, Girod-Pouzol,

Crochon; Scherlock, du conseil des cinq-cents. - Membres du

corps législatif. Boulay de la Meurthe, du conseil des cinq-cents. Conseiller

d'état,

« PreviousContinue »