Mémoires de mathématique et de physique, presentés à l'Académie ... par divers sçavans. [Continued as] Mémoires présentés par divers savans à l'Académie royale des sciences. Sciences mathématiques et physiques

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 211 - Que les fruits verts ont sur l'air, au soleil et à l'obscurité, la même influence que les feuilles; leur action ne diffère que par l'intensité qui est plus grande dans ces dernières.
Page 249 - Mais nos recherches n'ont pas dû se borner à ce seul point; nous avons dû aussi soumettre," sur de nouveaux frais , à l'expérience le cas simple et si souvent traité de l'écoulement de l'eau au travers des orifices pratiqués en minces parois planes.
Page 512 - Il ya donc, dans la combinaison des éléments, 4. et des autres causes physiques, quelque chose de contraire à l'agrandissement de la nature vivante dans ce nouveau monde ; il ya des obstacles au développement et peut-être à la formation des grands germes; ceux...
Page 561 - ... et si l'on ne veut pas établir pour l'homme une exception qui serait peu vraisemblable , puisqu'elle serait unique, on sera conduit à admettre la conséquence suivante, confirmée d'ailleurs par tout ce que nous savons sur les peuples encore sauvages : la taille moyenne des hommes civilisés de nos jours ne...
Page 238 - En effet, malgré tous les soins qu'il a apportés dans la composition des appareils , et les précautions qu'il a prises pour ne point blesser les fruits ni les pédoncules, il est convaincu que ce genre d'expériences ne peut se pratiquer sans mettre le fruit dans des conditions autres que celles où il se trouve placé par la nature, et peu favorables à son développement. Elles lui ont cependant permis de remarquer que les fruits fixés à l'arbre, comme ceux qui en sont séparés, développent...
Page 205 - ... blessissement et de leur pourriture ; 2°. Comparer entre elles la nature et la quantité des substances que les fruits contiendraient à ces diverses époques ; 3°.
Page 562 - Tous les animaux qui habitent au sein des eaux, ou y passent une partie de leur vie , parviennent à une grande taille , comparativement avec les autres animaux du groupe auquel ils appartiennent; et il semble même que l'accroissement de leurs dimensions soit en raison directe de la durée de leur séjour dans l'eau.
Page 200 - L'opération se faisait dans un petit tube de verre, fermé à l'une de ses extrémités et tiré à la lampe à peu de distance, de manière à constituer une sorte dematras de très-petite capacité et à col très-étroit.
Page 512 - ... en comparaison des animaux des pays chauds de l'ancien continent. Il n'ya, en effet, nulle comparaison pour la grandeur de l'éléphant, du rhinocéros, de l'hippopotame, de la giraffe , du chameau, du lion, du tigre, etc.
Page 211 - ... concluantes : elles laissent au contraire beaucoup à désirer; elles ne sont ni assez multipliées , ni assez précises pour pouvoir en tirer des conséquences générales et incontestables. Mais celles qu'il a faites, en examinant l'influence des gaz sur la maturation , sont très-remarquables. Il a vu que la maturation des fruits ne s'opérait que par le contact de l'air, et qu'alors il se formait du gaz acide carbonique par l'union de l'oxigène de...

Bibliographic information