Relations politiques et commerciales de l'empire romain avec l'Asie orientale ... pendant les cinq premiers siècles de l'ère chrérienne

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 145 - Caesar et omnis luli progenies magnum caeli ventura sub axem. 790 hic vir, hic est, tibi quem promitti saepius audis, Augustus Caesar, divi genus, aurea condet saecula qui rursus Latio regnata per arva Saturno quondam, super et Garamantas et Indos proferet imperium ; iacet extra sidera tellus, extra anni solisque vias, ubi caelifer Atlas axem umero torquet stellis ardentibus aptum.
Page 301 - Montesquieu avant tous, semblaient avoir dit le dernier mot. La différence des points de départ, et en grande partie celle des époques, expliqueraient, au besoin, la différence des systèmes, si système il y a. Par un entraînement naturel à la société de son temps, Montesquieu s'est fait patricien romain et a envisagé le monde du haut du Capitole. Fils des vaincus de César, j'ai aperçu le Capitole du fond d'une bourgade celtique; je l'ai vu autrement et ne l'ai pas moins admiré; mais...
Page 300 - Tableau de l'Empire romain, depuis la fondation de Rome jusqu'à la fin du gouvernement impérial en Occident. 4
Page 219 - Page 66. soumit plus de cinquante royaumes , dont il envoya les héritiers présomptifs à la cour de l'Empereur, pour y rester en otage et demeurer garants de la fidélité de leurs compatriotes.
Page 17 - Indépendamment des personnes qui, chaque année, se rendaient par terre dans les régions orientales, il partait d'Egypte, par la mousson , environ deux mille personnes , qui visitaient les côtes de la mer Rouge, du golfe Persique et de la presqu'île de l'Inde. Six mois après, il arrivait, avec la mousson contraire, le même...
Page 139 - Velleraque ut foliis depectant tenuia Seres ? Aut quos Oceano propior gerit India lucos, Extremi sinus orbis, ubi aera vincere summum Arboris haud ullae jactu potuere sagittae ? Et gens ilia quidem sumptis non tarda pharetris.
Page 57 - Ultima Cumaei venit jam carminis aetas ; Magnus ab integro saeclorum nascitur ordo. Jam redit et Virgo, redeunt Saturnia regna : Jam nova progenies coelo demittitur alto.
Page 145 - NilL 800 nee vero Alcides tantum telluris obivit, fixerit aeripedem cervam licet, aut Erymanthi pacarit nemora, et Lernam tremefecerit arcu ; nee qui pampineis victor iuga flectit habenis Liber, agens celso Nysae de vertice tigris. 805 et dubitamus adhuc virtutem extendere factis, aut metus Ausonia prohibet consistere terra...
Page 12 - Jamais sujet plus nouveau et plus important ne fut abordé par l'érudition moderne. Un empire dont i Lu à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. — NB L'auteur renvoie quelquefois à son mémoire sur le royaume de la Mésène et de la Kharacène et sur le Périple de la mer Erythrée...
Page 298 - D'un autre côté, pour ne pas fatiguer son attention, je me suis abstenu de toute remarque superflue, de tout détail minutieux. Moi aussi j'ai éprouvé le sentiment de la grandeur romaine. Un passage de l'historien arabe Hamzah me mit sur la voie de la date de la chute du royaume de la Mésène et de la Kharacène, et cette date me servit à déterminer l'époque de la rédaction du Périple de la mer Erythrée.

Bibliographic information