Oeuvres complètes de Voltaire: Correspondance

Front Cover
Hachette, 1861
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 326 - Je l'ai repris depuis, et, comme j'ai plus approfondi toutes les choses dont il se moque, j'avoue qu'aux bassesses près, dont il est trop rempli, une bonne partie de son livre m'a fait un plaisir extrême.
Page 255 - J'ai eu la complaisance d'y travailler lorsqu'il y avait encore un peu de liberté dans la littérature ; mais, puisque les assassins des rois coupent les ongles aux gens de lettres , il faut se contenter de penser pour soi, et laisser là le public, qui ne mérite pas d'être instruit.
Page 402 - Ce noir écrit, ce vil libelle, Que votre fureur criminelle Prit soin chez moi de griffonner. Voyez quelle est votre manie : Quoi ! ce beau, quoi ! ce grand génie, Que j'admirais avec transport, Se souille par la calomnie , Même il s'acharne sur un mort...
Page 143 - ... ne vaudrons jamais? Que faire donc? ce qui convient à des gens de courage; mépriser nos ennemis, les poursuivre, et profiter, comme nous avons fait, de l'imbécillité de nos censeurs. Faut-il que pour deux misérables brochures nous oubliions ce que nous nous devons à nous-mêmes et au public?
Page 253 - Plus on vieillit, et plus on se persuade que sa sacrée majesté le Hasard fait les trois quarts de la besogne de ce misérable univers, et que ceux qui pensent être les plus sages sont les plus fous de l'espèce à deux jambes et sans plumes, dont nous avons l'honneur d'être.
Page 143 - C'est celui de l'histoire naturelle et des lettres qui domine. D'Alembert ne se jettera pas, à l'âge qu'il a, dans l'étude de l'histoire naturelle, et il est bien difficile qu'il fasse un ouvrage de littérature qui réponde à la célébrité de son nom. Quelques articles de Y Encyclopédie l'auraient soutenu avec dignité pendant et après l'édition.
Page 139 - Et tous ceux qui ont mis la main à cet ouvrage ne mettent pas la main à l'épée pour le défendre! ils ne composent pas un bataillon carré ! ils ne demandent pas justice ! M.
Page 450 - ... dans mon pays. Je vous hais, enfin, puisque vous l'avez voulu ; mais je vous hais en homme encore plus digne de vous aimer, si vous l'aviez voulu. De tous les sentiments dont mon cœur était pénétré pour vous, il n'y reste que l'admiration qu'on ne peut refuser à votre beau génie et l'amour de vos écrits. Si je ne puis honorer en vous que vos talents, ce n'est pas ma faute. Je ne manquerai jamais au respect qui leur est dû, ni aux procédés que ce respect exige. Adieu, Monsieur.
Page 56 - ... que le neveu du grand cardinal de Richelieu est fait pour signer des traités comme pour gagner des batailles. Je m'adresse à vous par un effet de l'estime que vous inspirez à ceux qui ne vous connaissent pas même particulièrement. Il s'agit d'une bagatelle, monsieur: de faire la paix, si on le veut bien. J'ignore quelles sont vos instructions; mais, dans la supposition...
Page 57 - Celui qui a mérité des statues à Gênes, celui qui a conquis l'île de Minorque, malgré des obstacles immenses, celui qui est sur le point de subjuguer la Basse-Saxe , ne peut rien faire de plus glorieux que de travailler à rendre la paix à l'Europe. Ce sera , sans contredit, le plus beau de vos lauriers.

Bibliographic information