Essais

Front Cover
Impr. E. Allier, 1868 - Briançon (France) - 349 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 26 - Ille nihil, nee me quaerentem vana moratur, Sed graviter gemitus imo de pectore ducens ' Heu fuge, nate dea, teque his...
Page 307 - Moulins de février 1560 (article 73) : « ... ordonnons que les pauvres de chacune ville, bourg et village seront nourris et entretenus par ceux de la ville, bourg ou village dont ils seront natifs et habitans, sans.
Page 263 - Comment on pourra recevoir utilité de ses ennemis, c. 2 de la traduction d'Amyot, dont voici les propres paroles : «Le satyre voulut « baiser et embrasser le feu, la premiere fois qu'il le...
Page ii - ... 247. — Essais d'Antoine Froment, advocat au Parlement de Dauphiné, sur l'incendie de sa patrie, les singularitez des Alpes en la principauté de Briançonnois avec plusieurs autres curieuses remarques sur le passage du Roy aux Italies, ravage des loups, pestes, famines, avalanches, et embrasemens de plusieurs villages, y survenus de suite. A Grenoble, par Pierre Verdier, imprimeur du Roy, en la sale du Palais. 1639. In-4°, 1 fn chiff. pour le titre, 130 pp. (1 f. bl.) et 65 ff. n.
Page 71 - Nos citoyens du siecle precedent, lesquels furent spectateurs ou de l'histoire de la Passion representée de leur temps , ont laissé par tradition, que lors que des enfers figurez sortoient des fiâmes, des cris, et voix des damnez; ou que celuy qui jouant le personnage de Sathan , articuloit haut en l'air la voix du commandement à ses compaignons de faire une sortie , on ouït des loges dressées au bas du cimetière, des sons et des voix des veritables...
Page 165 - Christianps esse causam. Si Tiberis ascendit in mœnia, si Nilus non ascendit in arva , si cœlum stetit, si terra movit, si fames, si lues, statim Christianos ad leonem.
Page 200 - Nos enim quoniam cœleste et immortale animal sumus, igne utimur; qui nobis in argumentum immortalitatis datus est : quoniam ignis e cœlo est, cujus natura, quia nobilis est et sursum nititur, vit
Page 275 - A leur clameur vint le frere , qui luy desserre d'un ache si fort sur la teste que le Loup lascha le bras et la vie ; et eut-on peine de sortir de la heure la coignée. Deux jours apres on le porta par la Ville.
Page 255 - ... ils m'en advertissent tousjours par quelque voix , par songes, ou par les presages du vol des oyseaux.
Page xii - On peut conclure de là , que le jeun* avocat accomplit son stage près le Parlement et qu'à sa cessation, il continua à suivre la carrière du barreau, à Grenoble , jusqu'à...

Bibliographic information