Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors]

CCXVI. Invasion du palais de Priam.

CCXVII. Rencontre d'Énée et d'Andromaque
CCXVIII. Enée fuit Polyphème et les Cyclopes

CCXIX. Énée et Didon partent pour la chasse.

CCXX. La Renommée. Bruits qu'elle répand sur Énée et Didon

CCXXI. Plaintes et imprécations de Didon à la vue de la flotte d'Énée

s'éloignant de Carthage.

CCXXII. Combat du ceste.

CCXXIII. Tir à l'arc

CCXXIV. Entrée d'Énée dans les espaces où règne Pluton

CCXXV. Énée rencontre Didon aux Enfers.

CCXXVI. Rage de Junon à la vue des Troyens heureux.

[ocr errors][merged small][subsumed][merged small][merged small][merged small][merged small]

CCXXVII. Alecto fait que la mort d'un cerf tué par Ascagne allume

la guerre entre Troyens et Latins. .

76

CCXXVIII. Fin de la fête célébrée par Évandre en l'honneur d'Hercule,
vainqueur du brigand Cacus. Chant des Saliens

80

CCXXIX. Énée visite les lieux rustiques sur lesquels un jour Rome
étalera ses splendeurs. Noble simplicité de l'hospitalité qu'il reçoit
chez Évandre.

82

CCXXX Adieux d'Évandre à son fils Pallas

84

CCXXXI. Pendant qu'Euryale se débat au milieu d'ennemis qui l'entrai-
nent, Nisus, pour les effrayer, leur lance des traits sans se montrer.
Leur mort à tous les deux. . . .

86

CCXXXII. Douleur et plaintes de la mère d'Euryale.

CCXXXIII. Pallas est tué par Turnus qui se pare de ses dépouilles
CCXXXIV. Mort de Mézence ..

90

92

CCXXXV. Le vieil Évandre en présence du cadavre de son fils.
CCXXXVI. Discours de Drancès.

94

98

CCXXXVII. Fin du combat de Turnus et d'Enée .

100

HORACE

Satires. CCXXXVIII. Nul n'est content de son sort

[blocks in formation]

CCXLV. Un plébéien prouve au grand roi Agamemnon qu'il s'est

[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[merged small][ocr errors]

CCLXVIII. Contre la poursuite de la richesse dont la sa-

gesse nous enseigne la vanité.

CCLXX. Avertissements à Lollius sur la vie de courtisan
CCLXXI. Horace conseille à Lollius l'étude de la philosophie et lui

CCLXIX. Le goût de la campagne est plus raisonnable que celui de la
ville

164

166

[ocr errors]

168

soumet son propre exemple.

170

CCLXXII. Portrait et utilité du poète

172

CCLXXIII. Passion du peuple de Rome pour les exhibitions théâtrales
qui sacrifient le plaisir de l'esprit à celui des yeux

174

CCLXXIV. Anecdote du soldat de Lucullus .

176

CCLXXV. Sévérité envers soi-même nécessaire au bon écrivain. Diffi-
cultés d'écrire. Bonheur des mauvais auteurs qui s'admirent incons-
cients de leurs défauts.

176

CCLXXVI. Emploi qu'on doit faire des mots

180

CCLXXVII. Le poète dramatique, pour dépeindre ses personnages,
tenir compte des mœurs propres à chaque àge.

doit

182

CCLXXVIII Bienfaits que l'humanité doit à la poésic

184

CCLXXIX. Préférence qu'un auteur doit donner à l'ami scrupuleux qui
le censure sur le flatteur qui l'admire

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Tibulle. Lygdamus. Sulpicia. CCLXXX. Malade, loin des siens
et de Délie, Tibulle regrette son départ.

CCLXXXI. Tibulle rappelle à Délie les preuves d'amour qu'il lui a
données et lui raconte le projet qu'il avait formé de vivre à la
campagne avec elle.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[blocks in formation]
[blocks in formation]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]
[blocks in formation]

Pontiques. - CCCXLVI. Ovide excuse ses amis qui l'ont abandonné
par crainte et célèbre la tendre fidélité de quelques-uns, surtout de
Cotta.

CCCXLVII. Reproche à un ami infidèle.

314

316

-

Ibis. CCCXLVIII. Imprécation d'Ovide contre celui qu'il désigne
sous le nom d'Ibis

318

Cornélius Sévérus.

-

- CCCXLIX. Sur la mort de Cicéron

320

-

Albinovanus Pedo.

Gratius Faliscus.

-

CCCL. La navigation de Germanicus .
CCCLI. A propos du régime très simple qui
convient aux jeunes chiens, considérations sur les effets du luxe
CCCLII. Guérison de la gale des chiens à l'antre de Vulcain
CCCLIII. Recommandation de recourir au culte de Diane

Manilius. CCCLIV. Progrès de la science humaine.

322

324

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

CCCLV. L'ordre du monde est une preuve de la divinité

[blocks in formation]

CCCLIX. Retour périodique des saisons par les quatre signes tropiques

340

CCCLX. Dignité de l'homme; puissance de sa raison.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Jugement sur Cicéron
Cassius Sévérus. — CCCLXIV. Misères subies par les malheureux
enfants qui dépendent d'un infame entrepreneur de mendicité
Q. Lucretius Vespillo.

[ocr errors]

CCCLXV. Fin de l'éloge de Turia.

-

Q. Hatérius. CCCLXVI. Suasoire détournant Cicéron de brûler
ses œuvres pour obtenir d'Antoine la vie sauve
CCCLXVII. Sénèque le Père raconte comment Albucius résolut de ne
plus parler au forum

[merged small][merged small][ocr errors]

CCCLXVIII. II répète certains conseils donnés par Cestius Pius sur
la manière de parler aux rois dans les Suasoires
CCCLXIX. Il se fait expliquer par Votiénus Montanus comment
la déclamation prépare peu aux vraies luttes du forum.

[blocks in formation]

CCCLXXII. Un héros de Salamine dissuade les
Athéniens d'abattre les monuments de leurs victoires

368

« PreviousContinue »