Opere di Giosuč Carducci, Volume 13

Front Cover
Ditta N. Zanichelli (C. e G. Zanichelli), 1903
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 157 - Roi de ses passions, il a ce qu'il désire ; Son fertile domaine est son petit empire : Sa cabane est son Louvre et son Fontainebleau ; Ses champs et ses jardins sont autant de provinces.
Page 241 - Da la pena che fuggě. Quando il sole in mar declina, Palpitare il cor si sente: Gran tumulto č ne la mente; Gran desěo ne gli occhi appar.
Page 204 - L'un per via piagato reggi; e fai sě che in gridi strani sua miseria giganteggi; onde poi non culti pani a lui frutti la semenza de la flebile eloquenza. Tu dell'altro a lato al trono con la Iperbole ti posi: e fra i turbini e fra il tuono de...
Page 182 - L'Amitié vint ŕ mon secours; Elle était peut-ętre aussi tendre, Mais moins vive que les Amours. Touché de sa beauté nouvelle Et de sa lumičre éclairé Je la suivis, mais je pleurai De ne pouvoir plus suivre...
Page 149 - Che per nuov'onne il tralcio Saprai guidar, frenandolo Col pieghevole salcio ; E te, che steril parte Del tuo terren, di piů Render farai, con arte Che ignota al padre fu: Te co...
Page 158 - Il ne va point fouiller aux terres inconnues, A la merci des vents et des ondes chenues, Ce que Nature avare a caché de trésors.
Page 167 - INTERMISSA, Venus, diu Rursus bella moves? Parce, precor, precor. Non sum qualis eram bonae Sub reguo Cinarae.
Page 181 - Au crépuscule de mes jours Rejoignez, s'il se peut, l'aurore. Des beaux lieux oů le dieu du vin Avec l'Amour tient son empire, Le Temps, qui me prend par la main, M'avertit que je me retire. De son inflexible rigueur Tirons au moins quelque avantage. Qui n'a pas l'esprit de son âge De son âge a tout le malheur. Laissons ŕ la belle jeunesse Ses folâtres emportements : Nous ne vivons que deux moments; Qu'il en soit un pour la sagesse.
Page 180 - Si vous voulez que j'aime encore, Rendez-moi l'âge des amours : Au crépuscule de mes jours Rejoignez, s'il se peut, l'aurore. Des beaux lieux oů le dieu du vin Avec l'amour tient son empire, Le temps, qui me prend par la main, M'avertit que je me retire. De son inflexible rigueur Tirons au moins quelque avantage. Qui n'a pas l'esprit de son âge, De son âge a tout le malheur.
Page 173 - Se giŕ di mirti teneri Colsi mia parte in Gnido, Lasciamo che a quel lido Vada con altri Amor. Volgan le spalle candide, Volgano a me le Belle : Ogni piacer con elle Non se ne parte alfin. A Bacco, ali' Amicizia Sacro i venturi giorni.

Bibliographic information