Pensées /: publiées dans leur texte authentique avec un commentaire suivi & une étude littéraire

Front Cover
Dezobry, 1852 - 547 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Artifice Le secours de lartiHce pour rains biens 367 Le souverain bien
2
Sens Ia raison et les sens Voyex Raison plus propre pour la soutenir m 509
3
Chercher Consoletoi lu ne me cherche et absolutions sans marnues de regret
4
TémérIté La témérité du hasard pour lhomme ill Vanité des sciences
8
Abominable Si cest toi cest un abomi Alliance Dans la nature tout tombe sous
15
Assurer s Voyant trop pour nier et nous il est en Dieu et hors cl dans nous
22
Égaler Deux sortes de gens égalent les Etre Chaque homme a son être imaginai
23
Grands Devoirs envers eux p liv Leurs Il pour cela Il est bien juste cela
25
Acte Le dernier acte est sanglant quel Ami Comment on parle de ses amis 29
29
JésusChrist Réflexions sur JésusChris t faire 472
42
Jeu En quoi consiste lintérêt du jeu 52 Luc Saint Voyez Généalogie
56
Raison La raison et les sens se trompent a Renversement Renversement continuel
62
Sentiment lOi 330 Voyet Fantaisie et Suisses Préfèrent la roture à la noblesse
65
Grandeur Différence des grandeurs déta Important Tout est important 346
66
Athées Les athées doivent dire des cho Bornes 11 ny a point de bornes dans
72
Tenter Dieu tente mais il ninduit pas seau 8283 cf
73
Egalité Légalité des biens est juste Lêtre ne peut se définir p xl et 446
74
Eglise l Lhistoire de lEglise est lhis des mystères Il ny a que les catholiques
94
Politique Vanité de la science politique quel monstre quel prodige
95
Eloquence Léloquence continue en lemploi des exemples comme preuves
103
Ennui Est la condition naturelle de lhom poétique
112
Raison des effets 62 notes I et 5 63 no Rivières Les rivières sont des chemins
116
Autorité Dans quelles mitièrcs on doit cf
132
disent qu ils ont des secrets pour rendre nous mais selon elle 362 Après
162
RèglE La raison même nen est pas une Rome ce que jy condamne est condam
174
Démon Lhomme ne sait sil nest pas créé sont à lhomme ce que le courir est
184
Sépulcre de JésusChrist 401 note 3 Superbe la pour Yorgueil Une superbe
185
Cheveux Il y en a dautres des figures Conscience Jamais on ne fait le mal
209
Entredeux Les esprits deniredeux 49 Figures 166 noie 8 197 note 2 211
211
Païens Les vertus des païens ne nous inté physionomie quen accordant toutes
217
Hérétique 329 note 8 nie 358 Infini rien 143 note 4
334
Paradoxe Lhomme est un paradoxe à lui
336
Escorartines Des mœurs escobartines folie 65 95 391 Ce serait être
341
Tien Voyez Mien ni 1 atteindre 130 Voyez Vrai et Men
354
Dextre Mouler au ciel et seoir à la dex présagent mullicur
361
Josephe cité 193 Luxuriant
364
voyez Adam Suppôt Lhomme est un suppôt 379
379
Aveugler JésusChrist est venu aveugler Campagne une Ce seul mot enveloppe
380
Lamitié
397
Parents Le vrai chrétien compte pour rien contre lui 247 Image des faux justes
403
Voyez Langage Naturel Point de principes naturels
407
Poule Pourquoi une vierge ne peutelle Propre Je nentreprendrais pas de vous
415
Babylone Paraphrase mystique du psau image cl le caractère de votre substance
422
Toucher Avant que lon soit touché de Victoire Voyez Combat
438
Adorer Epictcte méritait dêtre adoré pre 26 et 332
440
Miton 80 534 Voyez 109 note 8 de ce que vous hasardez 153 11
455
Montaigne Réflexions sur 86 105 108 Ce devroit estre un noeud prenant
468
Coeur Le coeur a son ordre 109 Cest conversion 186 Voyez 479
479
lesprit 108
487
Montalte 340 note 2 Non Construction toute latine de cette né
489
Diarle PortRoyal est le temple de Dien et Ecriture Contre ceux qui abusent des passa
497
Transir Jentre en une vénération qui rer
503
Combat Rien ne nous plaît que le combat Coutume Force de la coutume 384046
509
Parti Les partisou la règle des partis 66 épuise tous les jours les manières
510
Halle Lhomme qui joue à la balle 55 Caractériser se Autant de fois quune
512
Voyez Sénèque dans lamour etc
514
Juifs Paroles dures contre eux 199 243 cres sont machines partout 506 cf
515
Préace de la première partie 86 note 8 Provincial
520
Discours sur les Passions de lamour 505 Manque
534

Common terms and phrases

Popular passages

Page 2 - Que l'homme contemple donc la Nature entière dans sa haute et pleine majesté ; qu'il éloigne sa vue des objets bas qui l'environnent ; qu'il regarde cette éclatante lumière mise comme une lampe éternelle pour éclairer l'Univers...
Page 131 - L'immortalité de l'âme est une chose qui nous importe si fort , qui nous touche si profondément, qu'il faut avoir perdu tout sentiment pour être dans l'indifférence de savoir ce qui en est. Toutes nos actions et nos pensées doivent prendre des routes si différentes, selon qu'il y aura * des biens éternels à espérer ou non , qu'il est impossible de faire une démarche avec sens et jugement, qu'en la réglant par la vue de ce point, qui doit être notre dernier objet...
Page 268 - Il ne consiste pas seulement en un Dieu qui exerce sa providence sur la vie et sur les biens des hommes, pour donner une heureuse suite d'années à ceux qui l'adorent ; c'est la portion des Juifs. Mais le Dieu d'Abraham, le Dieud'Isaac, le Dieu de Jacob...
Page 126 - Nous connaissons la vérité, non seulement par la raison, mais encore par le cœur; c'est de cette dernière sorte que nous connaissons les premiers principes, et c'est en vain que le raisonnement qui n'ya point de part essaye de les combattre.
Page 94 - LE premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire -ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes , de guerres , de meurtres , que de misères et d'horreurs n'eût point épargnés au genre humain celui qui , arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : Gardez -vous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous , et que la terre n'est à personne!
Page 214 - Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Page 7 - Qu'il y voie une infinité d'univers dont chacun a son firmament, ses planètes, sa terre, en la même proportion que le monde visible; dans cette terre, des animaux, et enfin des cirons, dans lesquels il retrouvera ce que les premiers ont donné...
Page 5 - Que l'homme, étant revenu à soi, considère ce qu'il est au prix de ce qui est; qu'il se regarde comme égaré dans ce canton détourné de la nature ; et que de ce petit cachot où il se trouve logé, j'entends l'univers, il apprenne à estimer la terre, les royaumes, les villes et soi-même son juste prix.
Page 21 - L'homme n'est qu'un roseau le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser. Une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt; et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien.
Page 75 - II est juste que ce qui est juste, soit suivi, -il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique.

Bibliographic information