Mémoires de la Régence, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 177 - ... et sentent bien que notre union est la base de la tranquillité publique. Vos peuples sont sans doute pénétrés des mêmes sentimens, outre qu'ils voient aussi bien que nous qu'il n'ya point de puissance sur la terre capable de troubler notre repos, tant que les forces de ces deux royaumes agiront de concert. Je me flatte que mes intérêts personnels sont encore...
Page 184 - Depuis qu'il a plu à Dieu de nous appeller au trône d'Efpagne, où fa divine providence nous a maintenu malgré...
Page 232 - Traités d'Utrecht entre l'Efpagne & l'Angleterre, qui fixe un terme de fix mois pour retirer les perfonnes & les effets de part & d'autre , en cas de rupture. Le Marquis de Nancré étant parti de la Cour d'Efpagne, Sa Majefté, pour fatisfàire au traité de Londres , ordonna au Duc de St.
Page 179 - Majesté de convoquer incessamment les étals-généraux de votre royaume pour délibérer sur une affaire de si grande conséquence. Je vous fais cette prière au nom du sang qui nous unit, au nom de ce grand roi dont nous tenons notre origine, au nom de vos peuples et des miens. S'il y eut jamais occasion d'écouter la voix de la nation...
Page 143 - Les Dons & Brevets , autres que des Officiers de Guerre ou des Etrangers pour les Provinces de fon Département.
Page 198 - Quoique revêtue d'une couronne, elle n'en est pas moins fils de France, et ses droits sont encore mieux établis par le respect et l'attachement des peuples, qu'ils ne le sont par la loi du sang. Comme oncle du roi pupille, qui peut disputer à VM le pouvoir de convoquer les Etats, pour aviser aux moyens de rétablir l'ordre?
Page 226 - Miniftres qui difcutaffent fes intérêts, par les moyens qu'elle lui avoit ménagés fans relâcher , d'entrer dans la négociation , & par fes efforts conftans à lui procurer de nouveaux avantages dans le Traité même. Mais non contente de ces démarches , elle porta encore plus loin l'attention & les égards. Elle envoya le Marquis de Nancré auprès du Roi d'Efpagne pour lui faire part du projet de Londres, tandis que le Roi de la Grande-Bretagne faifoit la même démarche auprès de l'Empereur....
Page 116 - Diredeur de la Banque ne pouvoit avoir acquis tant de biens fans qu'un grand nombre de gens eufient fait des pertes , ou duffent en faire dans la fuite. On fe reprocha de fouffrir avec tant de patience qu'un Etranger abufat de la forte de la confiance du Peuple.
Page 159 - ... à la paix, d'empêcher cette indépendance que la multitude est trop portée à désirer, et qui conduirait nécessairement à la confusion et au trouble. Mon intention est néanmoins de maintenir toujours l'usage des voyes de droit qui sont établies dans le royaume pour reprimer l'abus que les Prélats voudroient faire de leur pouvoir; mais la révolte de leurs inférieurs n'étant pas moins contraire au bon ordre, ces différens excès doivent être également l'objet de vos soins. C'est...
Page 176 - Efpagnols t qui m'aiment avec tendrefle , & qui font bien aflurés de celle que j'ai pour eux , ne font point jaloux des fentimens que je vous témoigne , & fentent bien que notre union eft la bafe de la tranquillité publique , Vos peuples font fans doute...

Bibliographic information